14142 articles - 12260 brèves

Collectif de Défense des Familles et Proches de Personnes Incarcérées

Articles de cette rubrique
  • Appel au maintien des liens familiaux

    5 June 2005

  • A L’ATTENTION DE LA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION PENITENTIAIRE C.D.F.P.P.I. - Mairie - 33160 St-Aubin de Médoc Article D402 du Code de procédure Pénale : « En vue de faciliter le reclassement familial des détenus à leur libération, il doit être particulièrement veillé au maintien et à l’amélioration de leurs relations avec leurs proches, pour autant que celles-ci paraissent souhaitables dans l’intérêt des uns et des autres » Afin de respecter cet article aujourd’hui bafoué nous Collectif de Défense (...)

  • Lettre ouverte au Ministère de la Justice

    15 July 2002

  • Nous, COLLECTIF DE DEFENSE DES FAMILLES ET PROCHES DE PERSONNES INCARCEREES, en assemblée constitutive le vendredi 20 avril 2001, nous demandons : · le respect des liens familiaux, en maintenant la personne incarcérée à une distance raisonnable de son domicile et un lieu d’hébergement décent pour les familles obligées de rester sur place,· le droit à l’intimité pour le couple et des lieux de vie pour les familles afin de préserver leur équilibre et leur unité,· le droit pour l’enfant de passer plusieurs (...)

  • N°4 - Colloque du 30 mai 2002 : L’enfant et son parent incarcéré soutenir le lien, protéger l’enfant

    23 September 2002

  • COLLOQUE DU 30 MAI 2002 organisée par la Fondation pour l’enfance à Paris : L’enfant et son parent incarcéré soutenir le lien, protéger l’enfant Début du colloque à 9h30 par le discours de la Présidente de la Fondation : Madame Giscard D’Estaing... Nous sommes réunis dans une des salles du palais du Luxembourg, l’assistance est composée d’environ 300 personnes (membre de l’AP, médecins, associations etc...). La matinée est consacrée à la place de l’enfant qui naît en prison. Les intervenants : Monsieur (...)

  • N°4 - Courrier de détenus

    23 September 2002

  • ParloirChaque matin, la sonnerie exacte. Il faut se lever, regarder l’aube, grise presque toujours, terre émergée, comme une dormeuse de la nuit. Toi, tu dors sagement dans ton lit, bouche livrée. Tu dors sagement en amie mais tu plonges dans tes rêves. Derrière les barreaux, des lumières mais je les vois comme un feu sur l’eau. A la merci de l’orage et des vagues de pleurs de mon amie. Le feu s’éteint sur le lac et claque la porte du parloir. Tu es là… Comme tout cela émerge… Il faut aller, se faire (...)

  • N°4 - Edito de Leslie Wisse Laroche

    23 September 2002

  • Au mois de mars, en plein délire politico-sécuritaire a eu lieu le procès de mon mari et de son frère. Témoignages fantasques, preuves plus que légères et dossier instruit uniquement à charge : la justice parle. Mais quelle justice ? Celle des nantis, qui laisse courir les pédophiles des milieux aisés, celle des politiques qui détournent des milliards et qui s’auto-amnistient ? Qui voit-on dans le box des accusés sinon des pauvres, qui incarcère t-on ? Et pourquoi ? On distribue allègrement des peines (...)

  • N°5 - Courrier à Pierre Bédier et réponse du CDFPPI

    18 September 2002

  • de Monsieur Pierre BédierSecrétaire d’Etat aux Programmes immobiliers de la JusticeMinistère de la Justice13, place Vendôme -75042 Paris Cedex 0101.44.77.60.60Madame,Vous avez écrit à Monsieur Christian Jacob, ministre délégué à la famille, pour l’interroger sur les conditions de vie des familles de détenus. Comme vous je considère qu’il est essentiel de conserver les liens familiaux entre les détenus et leurs enfants, la famille étant l’acteur essentiel d’équilibre et donc de réinsertion.Néanmoins (...)

  • N°5 - Edito de Leslie Wisse Laroche

    18 September 2002

  • Heureusement qu’ils sont descendus dans la rue les militants anti-fascistes, heureusement que la démocratie a triomphé ! Quelle démocratie ?Celle du tout incarcération, de l’inégalité sociale, du tout répression ? Oui ils ont bien fait de lutter, comme c’est bon d’être dans un pays libre ! Le bleu marine est à l’honneur cette année ne trouvez-vous pas ? Il se porte près du corps, casquette vissée sur les yeux, virilité en bandoulière. Au début des vacances alors que chacun s’affère aux derniers préparatifs (...)

  • N°5 - Lettre au Président de la République

    18 September 2002

  • Monsieur le Président de la République,Je me permets de vous écrire, en ce lendemain de « joute électorale », car je me dois de défendre les intérêts de ma famille, comme vous ceux de notre pays.Le 09 octobre 1998, vers 7 heures du matin, une horde hurlante du GIGN a fait exploser ma porte, a envahi mon domicile : mon compagnon fut arrêté, pour récidive d’attaques à main armée. Je ne me lancerai pas dans un long et périlleux récit par peur de vous lasser, mais si j’en appelle à vous aujourd’hui, c’est que (...)