14260 articles - 12260 brèves

UGSP-CGT (2008-05) Encore raté ?

Mise en ligne : 30 May 2008

Texte de l'article :

Une nouvelle fois, la vitre fumée de notre Garde des Sceaux « à champagne » ne s’est pas baissée. Mais une vingtaine de Personnels d’Insertion et de Probation du SPIP 93, convaincus et déterminés, ont bruyamment manifesté leur colère à l’arrivée de Madame DATI à la Maison d’arrêt de Villepinte.

Le but de ce rassemblement était d’interpeller Madame DATI initialement venue signer avec Madame PARISOT des conventions concernant la formation professionnelle et l’employabilité des détenus.

Les médias (notamment LCI et BFM) n’ont pas manqué d’interviewer les collègues grimés, avec des masques blancs, en « CIP fantômes ».
Une délégation composée de 4 personnels du SPIP 93 a été reçue par Monsieur D’HARCOURT, Monsieur RIDEL et Monsieur TOULOUZE.
Les collègues ont pu exprimer leurs difficultés locales et plus largement les revendications portées par le mouvement au niveau national.

Petite piqûre de rappel avant le plat de résistance de l’après-midi, pour qu’ils n’oublient pas que nous sommes mobilisés plus que jamais.

Pas besoin d’être nombreux pour mener des actions et se faire entendre... au moins des médias...du directeur de l’Administration Pénitentiaire ? Et qui sait de notre Ministre de tutelle qui apprendra peut-être un jour que derrière les masques blancs, il y a des Travailleurs sociaux dans la pénitentiaire.

 

 

Les Travailleurs sociaux syndiqués et non-syndiqués du SPIP 93