14223 articles - 12260 brèves

Témoignage de l’avocate de Samir

Mise en ligne : 23 February 2009

Texte de l'article :

Mes Chers Confrères,

Comme certains d’entre vous le savent déjà, un de mes clients est décédé le 6 janvier dernier à la Maison d’Arrêt de Villepinte.

Samir avait 24 ans et pas envie de mourir...encore moins seul en prison...

Selon les premiers résultats des expertises (rapportés à la presse par une source judiciaire), il a pris une forte dose de médicaments.

 Nous voulons savoir pourquoi il les a pris et comment il a pu se procurer ces plaquettes de médicaments. Pour cela, nous voulons savoir, en détail et en toute transparence, ce qui s’est exactement passé durant les heures et les jours qui ont précédé le drame.

Le 13 janvier, une source judiciaire a déclaré à la presse, alors que l’enquête était encore loin d’être finie, qu’il s’agissait « a priori d’un suicide » (AFP).

 Or, la thèse du suicide permettrait de ne pas se demander pourquoi Samir a pris les cachets.

 Cela permettrait de simplifier à l’extrême et d’affirmer qu’il ne supportait pas l’incarcération, qu’il était dépressif : ce que sa famille, ses amis et moi contestons fermement... 

Cela permettrait aussi de classer le dossier sans suite.

Mais si on ne se demande pas pourquoi, rien ne changera et la mort de Samir sera vaine. Ce que nous refusons.

En tout état de cause, en attendant les résultats de l’enquête, il est de toutes façons temps de réagir face à cette hécatombe : 18 suicides et morts suspectes comptabilisés depuis le 1er janvier 2009 !

La manifestation est à l’initiative de la famille de Samir, de l’ARPPI (association de proches de personnes incarcérées) et de moi même.

 Mais nous sommes tous concernés. Un Confrère, que je salue au passage, me disait gentiment que Samir « c’est tous notre client » !

 L’Edito du bulletin du Bâtonnier de la semaine dernière titrait également : "LES PRISONS DE LA HONTE"...

Alors rendez-vous est donné le samedi 31 janvier 2009 à 16 heures, angle rue des gardes / rue Polonceau (Square Léon) - 75018 Paris.

PS : Merci d’apporter vos mégaphones...et une rose blanche pour ceux qui en ont l’envie/la possibilité"

Cordialement

Delphine MALAPERT
Avocat à la Cour
117, boulevard Voltaire - 75011 Paris
Tél. : 01.43.48.78.22 - Fax. : 01.43.48.69.02