13799 articles - 12253 brèves
Articles de cette rubrique
  • 0 Introduction

    8 décembre 2003

  • Le problème de la criminalité et de sa répression est l’une des grandes préoccupations des pouvoirs publics. Partout dans le monde, que l’on soit dans les sociétés primitives ou évoluées, riches ou pauvres, du Nord ou du Sud, sous des régimes capitalistes ou collectivistes, démocratiques ou totalitaires, modernes ou traditionnels ; Partout où il y a une organisation sociale, il y a des individus qui la menacent par leurs actes contraires aux lois en vigueur, et des institutions pour les réprimer ou les (...)

  • 00 L’évolution des méthodes de régulation criminelle

    8 décembre 2003

  • L’observation du phénomène criminel permet d’avancer d’idée qu’à chaque type de société correspond un type de délinquance, qui est en relation étroite avec son mode de production, son degré d’évolution et son état de développement économique et social. La société primitive, par exemple, ne pouvait pas connaître les atteintes contre la propriété intellectuelle ou industrielle. La civilisation « MAYA » ou « INCA » ignorait les infractions relatives aux changes comme les bâtisseurs des pyramides le délit de (...)

  • 1 I La Direction de l’Administration pénitentiaire

    8 décembre 2003

  • Nous nous proposons dans cette partie de présenter l’institution pénitentiaire marocaine dans son aspect organisationnel, en dénombrant et analysant ses moyens d’action. Nous présenterons ensuite quelques aspects du déroulement de la vie quotidienne des détenus et comment cette vie est agencée par le règlement intérieur des prisons. Enfin, nous tenterons de présenter et d’analyser les méthodes de traitement utilisées pour la rééducation des détenus, d’en mesurer la portée et d’évaluer les résultats. (...)

  • 1 II L’univers carcéral

    8 décembre 2003

  • Nous nous proposons dans cette partie de présenter l’institution pénitentiaire marocaine dans son aspect organisationnel, en dénombrant et analysant ses moyens d’action. Nous présenterons ensuite quelques aspects du déroulement de la vie quotidienne des détenus et comment cette vie est agencée par le règlement intérieur des prisons. Enfin, nous tenterons de présenter et d’analyser les méthodes de traitement utilisées pour la rééducation des détenus, d’en mesurer la portée et d’évaluer les résultats. (...)

  • 1 III Le traitement pénitentiaire

    8 décembre 2003

  • Les textes du Droit Marocain en matière pénale contiennent peu ou pas de principes relatifs à la finalité de la peine, pouvant orienter la politique pénitentiaire. Au vu de ces textes, la peine demeure une sanction qui n’a d’autre finalité que la répression des infractions. Ce n’est qu’en 1976 qu’un texte réglementaire a chargé la Direction pénitentiaire de l’organisation des "mesures de protection sociale, d’assistance et de surveillance post-pénales" . Cependant, depuis l’indépendance, l’Administration (...)

  • 2 I Sociologie pénale marocaine

    8 décembre 2003

  • La mission de resocialisation des détenus et celle de leur réinsertion sociale sont gravement compromises par un certain nombre d’entraves qui limitent l’action de l’administration pénitentiaire . Nous avons présenté et analysé quelques unes tout au long de la première partie, mais les plus importantes restent à identifier et à décrire. Nous tenterons dans les développements qui suivent d’en esquisser l’approche, en les séparant d’une manière certainement arbitraire pour les besoins de l’analyse, sachant (...)

  • 2 II Les relations humaines en prison

    8 décembre 2003

  • La rupture des relations du détenu avec le monde extérieur n’est pas totale ou absolue. Le prisonnier continue d’avoir certaines relations avec les gens "dehors". En outre, dans sa nouvelle situation, le prisonnier entretient un nouveau type de relations qui peuvent être soit des relations horizontales avec sa famille et ses codétenus, soit des relations d’autorité/soumission avec le système administratif et ses agents répressifs. Enfin, ses relations avec le sexe opposé sont transformées et (...)

  • 2 III Le malaise pénitentiaire marocain

    8 décembre 2003

  • Le fonctionnement du système de la justice pénale au Maroc n’obéit pas à une conception intégrée et cohérente. L’observation du comportement de ses différents acteurs trahit une absence quasi totale de coordination entre eux pour la réalisation d’un quelconque objectif commun, en l’occurrence : la réinsertion sociale des détenus. En effet, un certain nombre de contradictions, voire d’antinomies peut être observé entre les options de chaque rouage des quatre acteurs principaux de la vie publique, qui (...)

  • Conclusion

    8 décembre 2003

  • La mission pénitentiaire, à la fois noble et ingrate consiste à retenir pendant un certain temps des hommes que la société ne supporte plus. L’administration doit les préparer et leur donner toutes les chances de trouver (ou retrouver ) une place, un jour ou l’autre, dans ce corps social qui les a rejetés. Toute la complexité de la mission se trouve formulée dans la conciliation de ces deux impératifs : retenir et éduquer. De là vient le "malaise pénitentiaire”. Tributaire des aléas de la conjoncture et (...)

  • Sommaire

    8 décembre 2003

  • INTRODUCTION GENERALE L’EVOLUTION DES METHODES DE REGULATION CRIMINELLE 1-Les bases théoriques de la régulation de la criminalité 2-L’idée de sanction dans la société Musulmane A-Le contenu de l’idée de « sanction » dans le droit musulman B-Les justifications 3-L’idée de peine dans les sociétés occidentales A-Le courant de pensée classique a-L’école classique b-L’école du positivisme Italien B-Le courant de pensée contemporain. a-La tendance néoclassique b-La tendance pragmatique c-La défense (...)