13502 articles - 12253 brèves
Articles de cette rubrique
  • (2004) Les motions de l’Union Syndicale de la Psychiatrie

    24 June 2005

  • CONGRES ANNUEL 12-14 MARS 2004 - PARIS Union Syndicale de la Psychiatrie 52 rue Gallieni 92240 MALAKOFF tél. 01 46 57 85 85 - fax 01 46 57 08 60 MOTION PSYCHOTHERAPIES De l’amendement dit ACCOYER à l’amendement dit MATTEI (voté par le Sénat le 19/01/04), nous réaffirmons notre position : le risque d’une augmentation du contrôle social nous paraît plus dangereux que le risque de rencontrer des thérapeutes tout venant non labellisés. Rapport du Professeur TERRA sur la Prévention du Suicide des (...)

  • (2006) La prison et la folie, les deux voies de ma vie

    18 October 2006

  • Jacques Lesage de La Haye, ex-taulard devenu psychologue, retrace son parcours : « La prison et la folie, les deux voies de ma vie » C’était, à la fin des années 50, une petite bande de très jeunes braqueurs. Parmi eux, Jacques Lesage de La Haye et son frère, Jean-Paul, enfants de la noblesse bretonne par leur père, normande par leur mère. Jean-Paul est mort fou en 1991. Jacques, 68 ans aujourd’hui, est sorti de la maison centrale de Caen en octobre 1968 et son nom, dans les prisons, est un peu (...)

  • (2006) La psychiatrie emportée par la tourmente sécuritaire

    28 December 2006

  • La psychiatrie emportée par la tourmente sécuritaire Et même la folie a cessé d’être innocente Depuis vingt ans, par petites touches, les gouvernements successifs ont démantelé la psychiatrie publique. La suppression de dizaines de milliers de lits dans les hôpitaux s’est accompagnée d’une approche de plus en plus sécuritaire. Considérés comme dangereux plus que comme souffrants, trop de malades sont envoyés en prison. On en revient à une conception asilaire de la « santé mentale » qu’on croyait pourtant (...)

  • (2006) Médecin chef du SMPR de la prison de Fresnes

    10 May 2006

  • Médecin chef du service médico psychologique régional (SMPR) de la prison de Fresnes, vous ferez valoir votre droit d’alerte le 30 juin. Pourquoi ? Le droit d’alerte correspond à une cessation de travail pour des raisons de dégradation très importante des moyens de notre activité en terme de personnel. Je l’ai annoncé depuis plusieurs mois à l’hôpital Paul-Guiraud de Villejuif, dont je dépends, et à nos autorités de tutelle. Se retrouver, à partir de juin, avec 1,8 équivalent temps plein d’infirmier pour (...)

  • (2006) Moins cher que l’hôpital, la prison

    16 October 2006

  • Moins cher que l’hôpital, la prison « J’ai suivi un jeune schizophrène condamné à quatre ans d’emprisonnement, après comparution immédiate, pour une tentative de braquage avec une arme ridicule. Il sortait d’un hôpital psychiatrique. L’expertise a conclu à sa responsabilité pénale. Nous avons demandé une contre-expertise, qui a donné un résultat contraire. Mais le magistrat s’en est tenu à sa première décision. » L’histoire que raconte M. Joseph Minervini, psychiatre à temps partiel dans l’unité de (...)

  • (2006) Soins psychiatriques en prison : est-il possible se déprendre des paradoxes ?

    23 January 2006

  • Soins psychiatriques en prison : est-il possible se déprendre des paradoxes ? Catherine Paulet Psychiatre Présidente de l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire Janvier 2006 Soigner en psychiatrie, en prison comme ailleurs mais peut-être plus qu’ailleurs, c’est approcher la souffrance de l’être humain dans sa dimension individuelle et interpersonnelle et c’est tenir compte de son contexte environnemental et social. Et tenir compte du contexte social aujourd’hui, c’est (...)

  • Éthique et peine de suivi médico-social

    17 March 2005

  • Éthique et peine de suivi médico-social Perception éthique, par des psychiatres pratiquant et ne pratiquant pas auprès d’agresseurs sexuels, du Projet de loi renforçant la prévention et la répression des atteintes sexuelles commises sur les mineurs et des infractions portant atteinte à la dignité de la personne HUDON Marie-Claude Résumé : Le Projet de loi renforçant la prévention et la répression des atteintes sexuelles commises sur les mineurs (...), qui instaure une obligation de soins applicable (...)

  • Conférence de France Culture : la psychiatrie

    3 July 2003

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • Conférence-débat sur la folie et la réforme de la psychiatrie

    9 January 2012

  • ’, $(’textarea[name=texte]’)[0]) ;">

  • Contribution de l’ASPMP et des UMD aux débats actuels sur les soins en prison

    7 October 2003

  • Après les rapports des commissions parlementaires sur les prisons, après la création, par le Ministère de la Santé, d’enquêtes, de missions et de groupes de travail sur l’organisation et les prestations des structures de soins en milieu carcéral, mais aussi à l’approche des discussions sur la future loi pénitentiaire et avant le réexamen par les législateurs de la loi du 27 juin 1990 sur les droits des malades mentaux et leur hospitalisation sous contrainte, l’Association des Secteurs de Psychiatrie en (...)

  • Contribution de l’ASPMP sur la loi du 5 juillet 2011

    11 November 2012

  • Contribution de l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire (ASPMP) sur la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge et ses réformes possibles sous l’angle des droits des usagers remise au Contrôle général des lieux de privation de liberté. Dr Michel DAVID Psychiatre des Hôpitaux Président de l’ASPMP ASPMP Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu (...)

  • Enfermer ou soigner, accueillir ou exclure

    21 May 2003

  • LES GRANDS ECARTS DE LA PSYCHIATRIE Enfermer ou soigner, accueillir ou exclure, Dedans, dehors, secteur, réseau ? Laragne 7 et 8 mars 2002 AFREPSHA Docteur Christian Sueur Psychiatre, Praticien Hospitalier CHU de Pointe à Pitre, Guadeloupe Les organisateurs de ce colloque m’ont proposé de participer à cette table ronde « Enfermer ou soigner, accueillir ou exclure », dans le cadre d’un thème plus général : « Les grands écarts de la psychiatrie ». Sans doute car, d’une certaine manière, mon (...)

  • Extrait du Rapport "Prisons : une humiliation pour la République"

    13 January 2003

  • Extraits du Rapport du Sénat 1999-2000 c) Les malades mentaux : vers la prison-asile Les " malades mentaux " représentent aujourd’hui près de 30 % de la population carcérale : une telle proportion s’explique principalement par une réforme du code pénal et par une évolution inquiétante de la psychiatrie en France. (1) La révolution psychiatrique La situation des " asiles " français, jusqu’à une date récente, était celle de l’Enfer de Dante : camisoles de force, cris des enfermés, phénomènes fréquents de (...)

  • Histoire de la psychiatrie et de l’enfermement en Afrique XVIII-XX

    16 August 2003

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • La prison un espace sans contrainte de soin ?

    16 October 2003

  • L’incarcération est, au sens judiciaire, la prise de corps. La place du corps est centrale dans l’histoire de la peine et dans l’expression psychopathologique : manifestations somatiques, conduites d’automutilations, gestes suicidaires. Dans l’histoire de la peine, le corps a longtemps eu une place centrale. La peine d’incarcération à temps est devenue la peine principale depuis l’abolition de la peine de mort. L’idée d’un supplément de peine par des châtiments indirects reste présente : privation de (...)

  • La vie quotidienne en prison - Conférence [Vidéo]

    4 November 2007

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • Le travail auprès des abuseurs sexuels intrafamiliaux en prison

    3 September 2003

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • NOR SANP0330282X lancement de l’étude épidémiologique sur la santé mentale des personnes détenues en France

    22 June 2004

  • Direction générale de la santé Sous-direction de la santé et de la société Bureau de la santé mentale Note d’information DGS/6 C n° 2003-358 du 17 juillet 2003 portant sur le lancement de l’étude épidémiologique sur la santé mentale des personnes détenues en France sur les années 2003-2005 SP 4 434 2295 NOR : SANP0330282X (Texte non paru au Journal officiel) Date d’application : immédiate. Référence : note d’information DGS/SD 6 C et DAP/PMJ 2 n° 2003-63 du 12 février 2003 portant sur la réalisation (...)

  • NOR SANP0330402C déroulement d’une étude épidémiologique sur la santé mentale des personnes détenues

    10 June 2004

  • MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPÉES Direction générale de la santé Sous-direction de la santé et de la société Bureau de la santé mentale MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction de l’administration pénitentiaire Sous-direction des personnes placées sous main de justice Bureau des politiques sociales et de l’insertion Circulaire DGS/6 C et DAP/PMJ 2 n° 2003-63 du 12 février 2003 relative au déroulement d’une étude épidémiologique sur la santé mentale des personnes détenues (...)

  • Prisons : la vérité sur la santé des détenus

    20 April 2009

  • émission de novembre 2008 du site Canal Académie, avec la participation de deux psychiatres

  • Psychiatrie en prison : l’impasse

    3 July 2003

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • Psychiatrie et prison

    12 February 2007

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • Psychologue à la prison de la Santé

    19 December 2002

  • Saadia Yakoub - Maison d’arrêt de Paris la Santé - Psychologues et Psychologies N°153 Psychologue à la prison « D’être le plus souvent oubliés, paradoxalement lorsque l’on parle de phénomènes de société qui concernent des souffrances psychiques - dont c’est la spécificité reconnue aux psychologues que d’avoir à les prendre en charge -, conduit et devrait conduire de plus en plus les psychologues à réagir. C’est pourquoi nous publions la lettre de réaction de notre collègue S.Yakoub au livre de V. Vasseur (...)

  • Schizophrénie, psychose et prison

    29 April 2003

  • Cet article renvoie vers une URL externe

  • Soins psychiatiques et prison ; le paradoxe entre soins et contrainte.

    27 November 2006

  • Le développement d’une politique extrêmement sécuritaire et répressive conduit en prison des personnes qui n’ont rien à y faire, compte tenu de leurs troubles. L’alternative avec les structures de soins existantes n’est toutefois pas satisfaisante car ces structures sont des lieux d’enfermement, d’exclusion. La transgression de la loi provoque souvent des sentiments mélangés d’exclusion, de peur, de mépris à l’égard de ses auteurs. Mais les personnes ne sont pas réductibles à leurs actes et toutes sont (...)