13742 articles - 12253 brèves
Articles de cette rubrique
  • "A Louer" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Pour les vacances, Durée indéterminée Pension complète Dans une villa au centre ville Vues au choix : Vue panoramique sur la cité animée, Vue sur l’esplanade fleurie, Vue sur le verger… Calme, propice à l’évasion Restauration express Repas équilibrés et copieux Servis expressément au pas de votre porte, Plus de fatigue ! SECURITE OPTIMALE Gardiennage assuré jours et nuits Facilité d’accès La ville « Cité des femmes pénitentes » est accessible par (…) Pour tout renseignement : gendarmerie ou police (...)

  • "Blessure" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Je souffre, je ne veux plus respirer Je suis au bord du gouffre, je suis une mal aimée Et dans la vie j’en ai tellement bavé QU’à présent je suis blasée La paix, le bonheur ne conviennent plus Je ne cherche que l’enfer Une façon de me foutre en l’air Des hommes qui n’en valent pas la peine Aux squatts et à la drogue… Vous, pourriez vous m’appeler l’auto-mutilatrice Car la merde est a seule chose qui m’appartienne Et j’ai l’impression et l’intuition Que le temps ne suffira pas à tout rattraper. On (...)

  • "C’est à croire que..." d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Mon cœur est une cible Que vos flèches criblent Chaque jour, chaque minute, Je propose une pensée, Mais vous vous empressez D’acquérir mon esprit en rut. Mon âme est une cible Que vos médisances criblent Chaque éveil, chaque rêve, Je me bats sans trêve Mais vous nous prenez en toute impunité Les ruines de ma pauvre intimité. Mon œil est une cible Que vos éclairs criblent Chacun de mes regards, de mes visions N’étaient alors que pure passion Mais de moi, vous avez fait, malin Quelqu’un de quelque peu (...)

  • "Déteinte en détention" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • J’ai la rage, la pure rage Mais pas celle des dents Et la haine, la vraie haine Là, profond dedans ! Auparavant j’étais sage Une délicieuse enfant J’avais l’avenir, pas de chaînes Mais c’était il y a longtemps Aujourd’hui je suis en cage Et c’est plus comme avant Je suis malade et en nage A cause du gouvernement J’ai la rage, la vraie rage Mais pas celle des dents Et la haine, la vraie haine Et cela pour combien de temps (...)

  • "Espoir" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Ici c’est une cellule, arrachée à un corps Lors d’un périlleux combat Une cellule profondément cachée, impunément enfouie Et que l’on ne retrouvera peut être jamais Ici c’est un cachot, l’abîme et l’oubli Et ce n’est pas le nirvana Et encore moins le samsara Mais demain peut être…

  • "Horloge" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Ici les aiguilles ne tournent pas rond Et rien ne va plus ! Alors des fois je craque, je fais des bonds Et mon esprit en vrac Me devient inconnu. Je me contiens, je me retiens Parce que ce virus reste mieux Je ne suis pas vandale Encore moins antisociable Quoique plutôt dadaïste A grand penchant nihiliste Mais on me dit recyclable L’As me juge récupérable Alors j’oublies tout ça Pour que ça en reste là (...)

  • "Les barreaux" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Mais ces larmes ne sont pas L’acide qui ferait fondre l’acier Mais seulement les gouttes amères Que ces forges ont causés.

  • "Minutes, heures, jours" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Qu’est ce ? Des minutes, des heures, des jours où on attend, en ce vase clos qui est le quotidien du puni, l’attente d’un sourire, d’une main tendue s’ouvrant sur un cœur meurtri. C’est le châtiment cruel de l’individu qui, par ses faiblesses, ses passions, est amené en ce lieu de malheur, de désespoir, où Satan maître suprême jouit de sa cruauté en persécutant toux ceux qui tombent dans ses pattes crochues. Où est ce dieu, d’amour dont on parle toujours ? Oh malheur à ceux qui n’ont pas la foi exaltante (...)

  • "Sans remords" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • A petits pas, de jour en jour, Mes cellules grises grillent Les unes après les autres A petites gouttes de jour en jour Mes veines se tarissent Les artères après les veinules ? A petites crises de jour en jour Je me fais révoltée La haine après la pitié A petit feu de jour en jour Mon cœur se fane Battements, après arrêt Mais d’un grand bond, un de ces jours Je vous quitterai dans un sourire La paix après la (...)

  • "Un rêve d’ange" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • C’est l’histoire d’un petit garçon A qui des milliers de rêves sont permis C’est l’histoire d’un petit garçon Qui marche dans le brouillard Le cœur serré, les poings fermés Et qui cherche à comprendre Pourquoi sa maman n’est plus là Et pourquoi cela fait si mal Alors que la vie est si belle Il regarde à travers une photo Le visage de sa mère Il la voit comme un soleil Une chaleur éternelle C’est sa lumière de tous les jours Il la voit comme une étoile Seul dans la nuit Mais trop loin de sa vie Une pensée (...)

  • "Vengeance" d’une femme détenue

    9 septembre 2002

  • Je ferai le boomerang Lancé par les gangs Pour pouvoir me venger De tous les enfoirés Assoiffés de thunes ils sont Gavés de haines ils seront Parce que j’en ai marre De me faire marcher dessus Ils se marrent !! Mais ça ne va pas durer ! Car je vais les enculer.