13513 articles - 12253 brèves
Articles de cette rubrique
  • 0 Introduction

    26 March 2006

  • Introduction Trois questions sont à l’origine de cet ouvrage. La première émane de Bernard Bolze, fondateur de l’Observatoire International des Prisons et ami de longue date. Un " beau jour " de juillet 92 (les histoires commencent toujours de même), à la sortie d’un métro lyonnais, alors que nous nous dirigions tous deux vers les pentes de la Croix-Rousse, il m’a tout simplement demandé : " Pourrait-on réfléchir ensemble à ce qui se passe pour les " pointeurs " en prison ? ". Le militant interroge le (...)

  • 1 Histoire de la recherche et problématique

    26 March 2006

  • Chapitre 1 : Histoire de la recherche et problématique 1.1. Une recherche innommable : les obstacles à la construction de l’objet 1.1.1. Le silence des détenus Notre recherche s’est heurtée tout au long de son déroulement à un problème de recueil des données. Par bien des aspects, l’abus en prison est un thème innommable, omniprésent de manière implicite mais quasi-impossible à parler pour ceux et celles qui savent_ Si cette dimension de l’étude, compte tenus de l’objet de notre recherche et de (...)

  • 2 Cadre de la prison et sociabilité carcérale

    26 March 2006

  • Chapitre 2 : Cadre de la prison et sociabilité carcérale 2.1 Ethnographie de la prison Outre les relations sociales entre détenu-e-s, entre détenu-e-s et surveillant-e-s dans le domaine spécifique de la sexualité que nous étudierons au chapitre suivant, il est important de décrire le cadre même de la prison. C’est-à-dire, plus précisément, le cadre des interactions entre personnes qui constitue le cadre dans lequel peuvent se réaliser des abus. Architecture spécifique en même temps que diversifiée (...)

  • 3 la maison des hommes où l’abus est un instrument de domination

    26 March 2006

  • Chapitre 3 : La prison, une annexe de la maison des hommes où l’abus est un instrument de domination et un régulateur des rapports de force Dans ce qui précède, nous avons récusé plusieurs notions. De la " culture carcérale " à l’hypothèse sexologique, nous avons non seulement montré la faible pertinence de ces modèles d’analyse, mais plus loin, comment en isolant telle ou telle pratique, elles évitent de penser la prison de manière compréhensive, et en tous cas, ne nous permettent pas de comprendre les (...)

  • 4 Les abus en prison pour femmes : la non-symétrie

    26 March 2006

  • Chapitre 4 : Les abus en prison pour femmes : la non-symétrie A dessein nous avons distingué ce qui ressort des hommes et des femmes en détention. Le traitement social des femmes n’est en rien symétrique à celui des hommes. Non seulement les prisons pour femmes rassemblent moins de 5% des détenu-e-s - ce qui explique pour partie la différence quantitative de témoignages - mais surtout la structuration des rapports entre femmes détenues, entre détenues et surveillantes, diffère totalement de ce qui a (...)

  • 5 Sexualité carcérale et sida

    26 March 2006

  • Chapitre 5 : Sexualité carcérale et sida L’apparition de l’épidémie du sida, identifiée aux États-Unis en 19811, a provoqué et provoque encore des transformations sociales d’une ampleur probablement aujourd’hui encore difficilement évaluable. Ses répercussions ont affecté, à un titre ou à un autre, l’ensemble des secteurs composant les sociétés modernes complexes. Les secteurs juridique, médical, politique, religieux, artistique, économique, scientifique, etc., ont tous été concernés par la maladie, laquelle (...)

  • I Annexe : Les " parloirs d’amour ", une solution ?

    26 March 2006

  • Annexe : Les " parloirs d’amour ", une solution ? Notre recherche voulait décrire " l’abus dit sexuel " en le construisant comme objet de recherche. Pour ce faire, nous nous sommes attardés à circonscrire le cadre d’exercice de l’abus, ses formes, la place qu’il occupe dans les rapports entre détenu-e-s, entre détenu-e-s et surveillant-e-s, les difficiles comparaisons entre hommes et femmes. Chemin faisant, nous avons présenté l’hypothèse de permanence et réfuté l’hypothèse sexologique. Cela aboutit (...)