13502 articles - 12253 brèves

"La prise en charge psychiatrique des détenus : une nécessité difficile à mettre en oeuvre" de Cyril Lestage

Articles de cette rubrique
  • 0 Introduction

    23 August 2006

  • Introduction Récemment, la presse s’indignait des conditions de détention dans les prisons françaises en évoquant notamment un nombre élevé de détenus souffrant de troubles mentaux. Les chiffres avancés, reprenant ceux d’enquêtes nationales, font état de 8 détenus sur 10 présentant au moins un trouble psychiatrique. De tels chiffres amènent à la réflexion. En effet, on peut se demander si des soins sont organisés, comment et avec quelle efficacité dans l’administration la plus fermée qui soit. Également, (...)

  • 1 La prison comme lieu d’accueil des malades mentaux depuis la révolution française

    23 August 2006

  • PARTIE I : Entre délinquants et malades la prison, lieu de confusion des publics pris en charge. La forte présence de détenus souffrant de troubles mentaux en prison n’est pas un phénomène récent. Cela remonte à la création même de la prison moderne qui s’est révélée être au fil du temps un lieu d’accueil pour malades mentaux du fait de multiples facteurs (I). C’est également de son fait, la prison étant devenue un lieu pathogène par excellence (II). I. La prison comme lieu d’accueil des malades mentaux (...)

  • 2 La prison source de troubles mentaux et lieu de vie pour malades

    23 August 2006

  • II. La prison source de troubles mentaux et lieu de vie pour malades. Le régime de détention est à l’heure actuelle clairement axé sur la sécurité. Ce choix favorise grandement la dégradation de l’intégrité psychique de l’individu, faisant de la prison, un lieu pathogène (A). De là, de multiples maux sont observables (B). A- La prison, lieu pathogène. Le propre de la prison est d’isoler un individu nuisible à la société. Il y a alors le monde extérieur, et la prison. Le bannissement dans de lointaines (...)

  • 3 La prise en charge psychiatrique des détenus : un dispositif varié à l’efficacité relative

    23 August 2006

  • PARTIE 2 : L’évolution de la prise en charge psychiatrique des détenus : De punir ou/et soigner à punir pour soigner. L’utilité d’un dispositif de soins psychiatriques en prison ne fait aucun doute. D’un dispositif originel basé sur un cloisonnement absolu entre le soin et la peine, nous sommes passés en France, face à la réalité des problèmes sanitaire « extérieurs », à un dispositif basé sur une logique de soins en prison (I). Ce dispositif est actuellement en pleine transition afin de répondre aux (...)

  • 4 L’inutile évolution sanitaire sans réforme de la procédure pénale

    23 August 2006

  • II. L’inutile évolution sanitaire sans réforme de la procédure pénale. Le traitement des malades mentaux par la justice est actuellement en pleine transition avec la mise en place des unités hospitalières spécialement aménagées. Il est intéressant d’analyser cette orientation choisie avec les mesures proposées par nos voisins européens afin de voir où l’on se dirige (A). Outre l’efficacité indéniable que cela pourrait apporter, se pose le problème de la crainte d’une dérive : punir pour soigner. Un telle (...)

  • 5 Conclusion

    23 August 2006

  • Conclusion La France a choisi de ne pas attenter à l’irresponsabilité pénale des malades mentaux. Pour ce faire, elle a du mettre en place un régime carcéral soucieux des soins de santé mentale. Il s’est agi d’un long processus de prise de conscience puis de tâtonnement. Au fil du temps, la question a pris de l’importance et est aujourd’hui un réel enjeu de santé publique. Et c’est au moment ou prison et psychiatrie sont amenées à travailler ensemble que leurs méthodes sont devenues radicalement (...)

  • Sommaire

    23 August 2006

  • Sommaire Introduction Titre 1 : Entre malades et délinquants, la prison lieu de confusion des publics pris,en charge I. La prison lieu d’accueil des malades mentaux depuis se création A. Les effets pervers de la dichotomie juridique de 1810 et 1835 1. Irresponsabilité pénale historique des malades mentaux et consécration légale 2. Une dichotomie à effet pervers et réponse législative B. La forte augmentation de détenus malades du fait des politiques sanitaires et sécuritaires 1. De la (...)