13674 articles - 12253 brèves
Articles de cette rubrique
  • Aider les détenus à reprendre la direction de leur histoire

    18 mars 2006

  • Philippe Lecorps, psychologue, enseignant à l’Ecole Nationale de Santé Publique, a beaucup publié sur l’éducation à la santé des personnes incarcérées. Il souligne l’importance pour l’institution d’entendre la souffrance des détenus, ce à quoi l’éducation pour la santé peut participer. Il esquisse une sorte d’éthique de l’éducation pour la santé en détention. Comment allons-nous vivre ensemble ? C’est à cette question éthique que se doit de répondre l’éducation pour la santé. Prendre au sérieux la question de la (...)

  • Assurer les détenus à la conception des messages de santé publique

    16 mars 2006

  • Le détenu qui témoigne est médecin de formatin et prépare un DEA de psychologie. il a donc choisi non pasde raconter le qutidien de son établissement, mais de formuler des propositions pour améliorer la prévention du sida en prisn. il plaide tout particulièrement pour une implication des détenus dans la mise en oeuvre d’action d’éducation pour la santé. En dépit de la modestie de l’impact des actions de santé en prison, d’autres voies d’éducation pour la santé existent et participent à ce message. Il est (...)

  • « Vous m’avez donné une vision de mon corps que je ne connaissais pas »

    20 mars 2006

  • Claude Giordanella a recueilli les témoignages de plusieurs participantes à ces ateliers corps et santé. Ces documents ont été recueillis en fin d’ateliers ou sont extraits de lettres écrites par les détenues. Brigitte, de nombreuses années d’incarcération : « Au début, je ne parlais pas. Après, j’ai demandé deux choses : est-ce que l’on peut faire l’amour quand on a ses règles ? J’ai parlé de mon problème : quand je vais en permission, je retrouve mon copain, j’ai très envie de lui mais cela ne marche pas, (...)

  • À Angers, un outil pour parler violence avec les jeunes détenu

    30 mars 2006

  • À la maison d’arrêt d’Angers, l’équipe médicale a créé un support pédagogique pour travailler sur la prévention des violences. Objectif : aider les jeunes détenus à retisser un lien social, de leur propre initiative et en se fondant sur le dialogue. Ce support est notamment utilisé avec les auteurs d’agressions sexuelles et les détenus mineurs. Comment travailler la question de la sexualité chez des mineurs auteurs de violence sexuelle, très en difficulté sur le sujet et pourtant peu mobilisables sur ce (...)

  • Beaucoup à faire en matière de prévention

    15 mars 2006

  • Pierre-Yves Robert est médecin en milieu pénitentiaire, responsable de l’Unité de consultations de soins ambulatoires (UCSA) de Nantes et président de l’Association des professionnels de santé exerçant en prison (APSEP). Dans son témoignage, il souligne l’insuffisance des moyens de prévention - en particulier pas de seringues disponibles - et l’absence totale d’intimité pour mettre en oeuvre cette démarche. La réduction des risques ? Elle n’est pas correctement assurée en prison On sniffe en prison On (...)

  • Je me suis inventé une maladie pour protéger les autres

    3 avril 2006

  • Détenu, Didier Robert est séropositif au VIH et atteint de l’hépatite C depuis vingt ans. Pour ne pas être mis à l’écart par les autres détenus, il garde secret son état de santé. Extraits de son témoignage. Dans l’établissement dans lequel je me trouve, la prévention du sida n’est pas totalement assurée : seul des préservatifs sont à disposition à l’infirmerie et il est proposé de faire un test de dépistage à votre arrivée. Mais aucune information n’est proposée. Etant moi-même séropositif, j’estime que je (...)

  • Les prisons, lieu d’exercice difficile pur la prévention du sida

    2 décembre 2005

  • Comment s’organise la prévention du VIH en prison ? La loi 1994 offre un cadre plus favorable pour l’accès aux soins et l’intervention d’éducation pour la santé, mais l’on constate dans certains établissements des difficultés d’accès aux moyens de prévention, comme la mise à disposition de préservatifs. Analyse et témoignages de détenus et professionnels de santé. L’organisation actuelle des soins en prison est régie par la loi du 18 janvier 94, qui a transféré la prise en charge sanitaire des personnes (...)

  • Trois heures avec les détenues de Fleury, pour parler sida et sexualité

    19 mars 2006

  • Toutes les semaines depuis sept ans, Claude Giordanella, sexologue, rencontre des femmes détenues à Fleury-Mérogis pour parler " corps et santé ". Une fois la confiance nouée, ces femmes racontent leurs croyances, leur approche de la sexualité avec ses plaisirs et ses risques, le mépris qui a souvent été porté à leur corps. Les témoignages pointent l’utilité considérable de cette démarche, même si certaines de ces femmes se disent " choquées " par les sujets abordés. L’intervention auprès de personnes en (...)