13827 articles - 12253 brèves

"Le Suicide en milieu carcéral" de Deheurles-Montmayeur Lisa

Articles de cette rubrique
  • 00 Introduction

    5 novembre 2005

  • La France est un pays qui connaît un des plus important taux de suicide, que ce soit en milieu libre ou en milieu carcéral. En effet, on compte en moyenne entre 11 000 et 10 000 suicides par an en milieu libre. On peut alors se demander si cette tendance française explique le fait que le taux de suicide en milieu carcéral soit si élevé. En effet, depuis 1996, le nombre de suicides en prison a atteint le taux record de 138 suicides en 1996. Ce nombre s’est ensuite stabilisé à un niveau élevé, (...)

  • 01 I.1. Les définitions du suicide

    5 novembre 2005

  • LES CAUSES DU PHENOMENE DE SUR-SUICIDITE CARCERALE I. Le phénomène de sur-suicidité carcérale en France. On va voir, dans un premier temps, qu’il existe un phénomène de sur-suicidité carcérale en France. Ce constat va nous amener à nous demander quelles sont les causes de ce phénomène. Mais, avant d’entreprendre toute étude sur le suicide, il paraît tout d’abord nécessaire d’étudier les différentes définitions qui ont été proposées par les auteurs qui ont étudié le phénomène du suicide, que ce soit en (...)

  • 02 I.2. La population pénale : une population à risques suicidaires ?

    5 novembre 2005

  • LES CAUSES DU PHENOMENE DE SUR-SUICIDITE CARCERALE I.2. La population pénale : une population à risques suicidaires ? Nous pouvons analyser, tout d’abord, la première hypothèse qui permet d’expliquer le phénomène de sur-suicidité carcérale, par le fait que l’on retrouve en prison une forte proportion d’individus connaissant des risques suicidaires. Or, de plus en plus d’études sont parvenues à identifier les facteurs qui augmentent le risque de tentatives de suicides et de décès par suicide. Nous allons (...)

  • 03 I.3. La prison : un milieu suicidogène ?

    5 novembre 2005

  • LES CAUSES DU PHENOMENE DE SUR-SUICIDITE CARCERALE I.3. La prison : un milieu suicidogène ?. Comme le souligne deux médecins qui se sont intéressés à l’étude du phénomène suicidaire en milieu carcéral, « trop souvent on s’attache à analyser le mécanisme des motivations individuelles de l’acte, en négligeant l’étude de tous les risques de suicide que suggèrent ou qu’entraînent les conditions du milieu » . Nicolas Bourgoin note, également, que même en supposant l’existence des facteurs de prédisposition au (...)

  • 04 I.4. Sur-suicidité carcérale : population à risque dans un milieu suicidogène

    5 novembre 2005

  • LES CAUSES DU PHENOMENE DE SUR-SUICIDITE CARCERALE I.4. Sur-suicidité carcérale : population à risque dans un milieu suicidogène. 4.1. Population à risque suicidaire dans un milieu suicidogène. 4.1.1. La prison crée un phénomène de précarisation sociale, psychologique et économique de l’individu. L’analyse de ces deux hypothèses permet de montrer que toutes deux sont valides. Il semble donc qu’elles devraient pas être considérées comme étant en opposition l’une avec l’autre, mais plutôt comme étant (...)

  • 05 II.1. De la conception criminologique à la conception victimologique du suicide

    5 novembre 2005

  • L’ENJEU DE LA RESPONSABILITE : VERS UNE RESPONSABILISTAION CROISSANTE DE L’AP II.1. De la conception criminologique à la conception victimologique du suicide. On a pu voir dans la première partie quelles étaient les principales causes pouvant expliquer le phénomène de sur-suicidité carcérale. Nous allons maintenant nous attacher à montrer comment s’articule le débat public autour de la question du suicide en prison. En effet, cela nous permettra de mettre en évidence que les éléments explicatifs des (...)

  • 06 II.2. De l’irresponsabilité du détenu à la déresponsabilisation de la prison

    5 novembre 2005

  • L’ENJEU DE LA RESPONSABILITE : VERS UNE RESPONSABILISTAION CROISSANTE DE L’AP II.2. De l’irresponsabilité du détenu à la déresponsabilisation de la prison. La recherche des causes du phénomène de sur-suicidité carcérale est étroitement liée avec la recherche de responsabilité dans un suicide. En effet, comme dans toute institution ayant des personnes à sa charge (hôpital psychiatrique, hôpital, maison de retraites...) la responsabilité de l’institution peut être mise en cause après un suicide. Or comme on (...)

  • 07 II.3 De la figure du détenu victime à la responsabilisation de la prison dans les affaires de suicide

    5 novembre 2005

  • L’ENJEU DE LA RESPONSABILITE : VERS UNE RESPONSABILISTAION CROISSANTE DE L’AP II.3 De la figure du détenu victime à la responsabilisation de la prison dans les affaires de suicide. Nous allons voir dans un deuxième temps quels sont les arguments de ceux qui considèrent que la prison est responsable de certains suicides. Cette conception est étroitement liée à la considération du détenu comme une victime du système carcéral. On va analyser comment cette figure du « détenu victime » s’est construite et (...)

  • 08 III. 1. L’AP prend ses responsabilités face au problème du suicide en prison.

    5 novembre 2005

  • LA POLITIQUE DE PREVENTION DU SUICIDE : UNE PRISE EN CHARGE UNILATERALE DU PROBLEME DES SUICIDES EN PRISON On va voir, dans une dernière partie, que face à cette responsabilisation croissante, l’administration pénitentiaire va mettre en place une politique de prévention du suicide en milieu carcéral. Si cette prise de responsabilité est nécessaire, on peut tout de même se demander si elle ne cache pas le véritable problème que soulève le suicide en prison, c’est à dire l’incompatibilité entre la (...)

  • 09 III. 2. Une politique vouée à l’échec en l’absence de réformes globales du système pénal

    5 novembre 2005

  • LA POLITIQUE DE PREVENTION DU SUICIDE : UNE PRISE EN CHARGE UNILATERALE DU PROBLEME DES SUICIDES EN PRISON III. 2. Une politique vouée à l’échec en l’absence de réformes globales du système pénal. Nous allons voir, dans un deuxième temps, que la prise en charge du problème des suicides en prison par les pouvoirs publics ne peut pas se limiter à la mise en place de la politique de prévention du suicide en milieu carcéral. Le phénomène de sur-suicidité carcérale est le révélateur de disfonctionnements (...)

  • 10 III. 3. La nécessité d’une réflexion et d’une prise en charge globales autour du suicide en prison

    5 novembre 2005

  • LA POLITIQUE DE PREVENTION DU SUICIDE : UNE PRISE EN CHARGE UNILATERALE DU PROBLEME DES SUICIDES EN PRISON III. 3. La nécessité d’une réflexion et d’une prise en charge globales autour du suicide en prison. On peut voir, dans un dernier temps que la politique de prévention sera inefficace si une réflexion globale sur la prison n’est pas engagée. Dans cette situation, une politique de prévention du suicide en milieu carcéral parait difficilement tenable. La sur-suicidité carcérale, comme nous l’avons (...)

  • 11 Conclusion

    5 novembre 2005

  • Il semble qu’il soit désormais possible de déterminer quelle part de responsabilité est imputable à la prison dans les suicides en milieu carcéral. Il apparaît que le suicide met en cause, non seulement l’institution carcérale, mais aussi le système pénal dans son ensemble. En effet, on peut voir qu’il existe différents degrés de responsabilité imputable à la prison dans le problème complexe que constitue le suicide en milieu carcéral. L’analyse des causes du phénomène de sur-suicidité carcérale nous a (...)

  • Sommaire

    5 novembre 2005

  • REMERCIEMENTS Je tiens à remercier mes directeurs de séminaire, Martine Kaluszynski et Jean-Charles Froment, pour leurs conseils et leurs encouragements Je remercie également toutes les personnes que j’ai rencontrées pour réaliser ce mémoire, pour leur disponibilité, leur aide, leurs encouragements et l’intérêt qu’ils ont porté au thème de mon sujet de mémoire Je remercie particulièrement M. Zaouilla pour son aide, dont j’admire le courage et la persévérance dans son combat et avec qui j’espère garder (...)