Ban Public
Le portail d’information sur les prisons
UGSP-CGT Projet budget 2008, une absence remarquée

Publié le Wednesday 26 September 2007 | http://prison.eu.org/ugsp-cgt-projet-budget-2008-une/

La si-médiatique Mme Dati a tellement peur d’annoncer son budget qu’elle n’invite pas les syndicats ! Pour les personnels, la présentation du budget sera saucissonnée entre les différentes directions, des fois qu’ils seraient en colère...

C’est vrai que la CGT voulait lui demander des comptes sur le budget réalisé 2006 qui montre que plus de 5% des emplois ont été supprimés ! Ce ministère devait créer 440 postes, résultat 3500 emplois supprimés dans la fonction publique (rapport annuel de performance de 2006-). Mais le Président explique que les moyens sont sans importance !!!

Si Mme Dati fuit les syndicats, et c’est une première, elle tiendra par contre une conférence de presse où sans doute, tout sourire, elle expliquera que son ministère va créer en 2008, 1400, 1600 emplois. Elle expliquera doctement que ce sont des postes de surveillants, l’effort sur les nouvelles prisons et tout le boniment.

Elle oubliera sans doute de dire qu’il s’agit d’un transfert de charge. 2500 postes du ministère de l’intérieur chargé des transferts et des escortes arrivent à la Direction de l’Administration Pénitentiaire. Rien que sur ce transfert, la justice perd 1000 emplois.

Elle oubliera de dire que le nombre de surveillants n’a augmenté que de 54 en 2006, alors que plusieurs établissements ont ouvert leurs portes, rien que les 3 EPM nécessitaient 150 créations d’emplois ! Elle oubliera de dire qu’il faudrait près de 2000 embauches pour maintenir le taux de présence dans les prisons, sans parler de toutes les annonces médiatiques (UHSI/UHSA). Ce gouvernement supprime massivement (plus de 300 en 2006) le personnel d’insertion et de probation, et l’on s’étonnera que personne ne prend les dossiers des sortants de prison...

Elle oubliera de parler des promesses (qui n’engagent que ceux qui y croient) de créations de postes de greffe dans les tribunaux qui étaient inscrites dans le marbre de la loi d’orientation pour la justice de 2003...que les politiques oublient aussi vite qu’ils votent.

Elle oubliera de parler des conséquences de la fermeture des tribunaux sur la vie des villes moyennes.
Elle oubliera de parler des fermetures des hébergements pour les jeunes dit-délinquants !
Elle oubliera de parler de la non-augmentation des salaires, des mutations à des dizaines de kilomètres pour son petit personnel...

Mais elle n’oubliera pas de présenter son meilleur profil à la caméra !

Montreuil, le 26 septembre 2007

CGT-PJJ et UGSP-CGT
263, rue de Paris-Case 542- 93514 Montreuil Cedex
Tél. : 01.48.18.82.42 ou 01.48.18.82.32- Fax : 01.48.18.82.50