Ban Public
Le portail d’information sur les prisons
Sexualités et violences en prison

Publié le Thursday 14 November 2002 | http://prison.eu.org/sexualites-et-violences-en-prison,1335/

Sexualités et violences en prison
Ces abus qu’on dit sexuels

Extraits

Daniel Welzer-Lang
Lilian Mathieu
Michaël Faure

Préface de Michèle Perrrot
Postface de Bernard Bolze
Observatoire International des Prisons - Aléas

Cet ouvrage a reçu le soutien de la MIRE
(Mission Interministérielle Recherche Expérimentation)

ISBN 2-908016-78-8

© ALEAS EDITEUR, novembre 1996
Siège social : Aléas Editeur, 15 Quai Lassagne - 69001 LYON
Direction : Maurice GLAYMANN et Pascal VERCHERY
l’Ami du Livre, l’Éditeur Audacieux et Sagace
Sexualités et violences en prison
Ces abus qu’on dit sexuels

Des mêmes auteurs :

Daniel Welzer-Lang
Le Viol au Masculin, Paris, l’Harmattan, 1988
Les hommes violents, Paris, Lierre et Coudrier, 1991
Réédition en 1996 par les éditions Coté femmes, Paris.
Arrête, tu me fais mal... , Montréal, Paris, éd. Le Jour, V.L.B, 1992
Les hommes à la conquète de l’espace domestique, Montréal, Paris, Le Jour, V.L.B (avec J.P. Filiod), 1993

Ouvrages traduits :
Los hombres violentos, éditions Indigo, Bogota (Colombie), 1996

Ouvrages dirigés
Des Hommes et du Masculin (avec J.P. Filiod eds). Aix en Provence - Université de Provence - C.R.E.A., Université Lumière Lyon 2, CEFUP, Presses Universitaires de Lyon, 245 p. (Bulletin d’informations et d’études féminines, n.s.)1992
La peur de l’autre en soi, du sexisme à l’homophobie (ouvrage collectif coordonné avec Pierre Dutey et Michel Dorais), Montréal, V.L.B, 1994
Les faits du logis : épistémologie et socio-analyse de la condition de l’opérateur (avec Laurette Wittner), Lyon, éditions Aléas, 1996

Daniel Welzer-Lang & Lilian Mathieu
Prostitution, les uns, les unes et les autres, Paris, Anne Marie Métaillé (avec Odette Barbosa), 1994

Les auteurs :

Daniel Welzer-Lang :
Maître de Conférences à L’Institut Raymond Ledrut
UFR de sociologie - Université Toulouse Le Mirail
Chercheur au Groupe d’études sur la division Sociale et Sexuelle du Travail - GEDISST-CNRS (Paris) et à l’équipe SIMONE, Conceptualisation et communication de la recherche/femmes, Université Toulouse Le Mirail .

Lilian Mathieu :
Après avoir obtenu un DEA à l’université Lumière Lyon 2, il est aujourd’hui doctorant en sciences politiques à l’Université Paris X Nanterre.

Michaël Faure :
Chargé d’Etudes à l’association Les Traboules

"On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent"
Bertold Brecht

SOMMAIRE

Introduction

Chapitre 1 : Histoire de la recherche et problématique

1.1. Une recherche innommable : les obstacles à la construction de l’objet
1.1.1. Le silence des détenus
1.1.2. L’embarras de l’administration pénitentiaire

1.2. Comment problématiser la question des abus " sexuels "
1.2.2. Les abus dits sexuels
1.2.3. Viol et abus sexuels d’hommes par des hommes, viol et abus sexuels de femmes par des femmes -
1.3. Prison et résistance -

Chapitre 2 : Cadre de la prison et sociabilité carcérale

2.1. Ethnographie de la prison
2.1.1. Architecture et cadre matériel
2.1.2. Promiscuité et effets sur l’intimité
2.1.3. Règlement
2.1.4. Composition et caractéristiques de la population carcérale française

2.2. Les surveillants et le personnel carcéral
2.2.1. La profession de surveillant
2.2.2. Les relations avec les détenus : de la contrainte à la négociation
2.2.3. Attitudes à l’égard de la sexualité carcérale
2.2.4. Les autres intervenant-e-s (infirmerie, médecin, animation)

2.3. La sociabilité carcérale
2.3.1 Le jeu des adaptations secondaires
2.3.2. Effets de l’incarcération sur le corps et l’estime de soi

2.4. Relations avec l’extérieur
2.4.1. Les conditions des visites
2.4.2. Sexualité et parloir
2.4.3. Le courrier

Conclusion : l’hypothèse de permanence

Chapitre 3 : La prison, une annexe de la maison des hommes où l’abus est un instrument de domination et un régulateur des rapports de force

3.1. L’homophobie, la maison des hommes et la prison
3.1.1. L’homophobie
3.1.2. La maison-des-hommes
3.1.3. La prison comme maison des hommes
3.1.3.1. Une structuration du masculin sur l’absence féminine

3.2. Pouvoirs et hiérarchies en prison
3.2.1. Les grands-hommes
3.2.2. Les sous-hommes
3.2.2.1 Les " pointeurs "
3..2.2.2. Homosexuels, travestis, transsexuels : victimes de l’homophobie
3.2.2.3. Les hommes fragiles, faibles et/ou jeunes
3.2.2.4. Le genre comme référent de la domination
3.2.2.5. Les hommes : les autres

3.3 Le pacte de secret
3.3.1. Des valeurs communes : le rapport aux femmes
3.3.2. Pacte de secret et alliance dans la gestion du quotidien
3.3.3. L’homophobie : intrument de gestion commun entre détenus et surveillants

3.4. L’homosexualité

3.5. Retour à la maison-des-hommes et hypothèse de permanence
3.5.1. La prison n’est pas une exception
3.5.2. Pourquoi le silence sur les abus ?

3.6. La prison et la honte : l’exemple de la masturbation

Conclusion : la place de l’abus

Chapitre 4 : Les abus en prison pour femmes : la non-symétrie

4.1. Les hiérarchies féminines
4.2. Les rapports à la sexualité en détention
4.3. La sexualité féminine carcérale
4.3.1. La masturbation féminine
4.3.2. L’homosexualité féminine

Chapitre 5 : Sexualité carcérale et sida

5.1. Le sida dans les prisons françaises : données épidémiologiques
5.2. La santé carcérale et le VIH
5.2.1. Le dispositif médical des prisons françaises et ses insuffisances
5.2.2. Pathologies carcérales
5.2.3. L’administration pénitentiaire face au sida
5.2.4. Sida et renouvellement du militantisme

5.3. Prison et pratiques à risque
5.3.1. Échanges de seringues
5.3.2. Contamination par voie sexuelle
5.3.3. Les conditions de traitement

5.4. Les détenus séropositifs ou malades
5.4.1. La marginalisation des détenus séropositifs et sidéens
5.4.2. Les surveillants face au sida
Conclusion : vers quelle prévention ?

Annexes

Annexe 1 : Les " parloirs d’amour ", une solution ?

Annexe 2 : De la difficulté à construire une théorie sociologique : les visions psychologiques et juridistes
Annexe 3 : Les données existantes sur les abus en prison
Annexe 4 : notre méthode
La collaboration contractuelle
Les entretiens
Les stages de formation

Source : Europrofem.org