Ban Public
Le portail d’information sur les prisons
(2008-03) UGSP-CGT La réforme de la carte pénitentiaire

Publié le Tuesday 25 March 2008 | http://prison.eu.org/2008-03-ugsp-cgt-la-reforme-de-la/

Nous avons la confirmation désormais : une refonte de la carte pénitentiaire est à l’étude au ministère de la Justice, dans les mains et les ciseaux des conseillers de la ministre et de l’administration pénitentiaire.

Après la carte judiciaire, la carte scolaire, la carte des universités et des pôles de recherche, des impôts et du trésor public, celle, à l’étude, des hôpitaux, de la Poste, etc...nous savions que notre tour viendrait. La ministre ne s’en était d’ailleurs pas cachée.

La Pénitentiaire, service public à part entière, ne pouvait pas être, en la matière, en dehors de la révision générale des politiques publiques (RGPP).

Désormais, il s’agit de savoir de quelle ampleur sera cette réforme et de connaître les intentions de la ministre en terme de communication. La CGT ne saurait accepter, à titre d’exemple, une concertation aussi pauvre que celle menée dans les services judiciaires.

Et selon nous, si réforme il doit y avoir, elle doit être conduite dans le cadre d’une évaluation précise des besoins de service public, en fonction de critères objectifs et pas simplement financiers, la CGT n’acceptera pas une découpe, des délocalisations et/ou des fermetures à la hache !

Derrière toute réforme, il y a des femmes et des hommes qui ont des vies de famille, une notion que la ministre semble ne pas vouloir reconnaître, surtout si elle ne retient que des critères financiers. Il y a aussi à prendre en compte la question du service public de proximité qui paraît pour la ministre être un détail, la nouvelle carte judiciaire en atteste.

La CGT demande à Madame DATI une communication rapide sur ce sujet au prochain CTPM (comité technique paritaire ministèriel) du 28 mars 2008, car les rumeurs vont bon train et les collègues s’inquiètent légitimement : ici, on annonce des fermetures d’antennes de SPIP, là, des transferts complets de services de Directions Interrégionales, ou encore à tel endroit, des fermetures d’établissements pénitentiaires.

 ? La CGT demande à être consultée rapidement et à être associée aux différentes réflexions.
 ? La CGT entend défendre conjointement intérêts des personnels et du service public pénitentiaire.

 

Montreuil, le 25 mars 2008

263, rue de Paris Case 542 93514 Montreuil cedex 

Tel : 01.48.18.82.42 ou 82.32 ou 32.56 
Fax : 01.48.18.82.50

E-Mail : ugsp@cgt.fr

Site internet : www.ugsp-cgt.org