Ban Public
Le portail d’information sur les prisons
(2008-03) UGSP-CGT L’hôpital de Fresnes menacé de fermeture

Publié le Thursday 20 March 2008 | http://prison.eu.org/2008-03-ugsp-cgt-l-hopital-de/

Au conseil d’administration de l’Hôpital de Fresnes, la responsable des hôpitaux de Paris a lâché une information capitale si elle s’avérait effective :

L’hôpital de Fresnes ne serait plus en service dès 2012.

Les personnels du ministère de la santé seraient déplacés, progressivement, sur d’autres structures.

Suite au rapport de la cour des comptes dans lequel un classement des structures hospitalières avait été effectué et dans la logique de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques), le ministère de la santé fermerait cette structure. Pour rappel, la RGPP a été lancée le 10 juillet 2007 et représente le plus important plan social sur la période 2008-2012 ainsi qu’une tentative de l’Etat de se réformer. L’objectif financier de la RGPP est clairement fixé. La France s’est engagé au niveau Européen à ramener ses finances publiques à l’équilibre en 2010, au plus tard en 2012.

Les moyens utilisés sont tout aussi clairs :
 ? ‘ Dégraissage ‘ de la fonction publique au moyen de suppressions d’emplois ;
 ? Restructuration des services publics ;
 ? Désengagement de l’Etat pour certaines missions.

Comme la fermeture de certains tribunaux, de certains services dans les hôpitaux dits non rentables, l’hôpital de Fresnes ne coupera pas au plan de destruction de nos services publics si bien orchestré par le gouvernement actuel.

L’administration pénitentiaire, saisie par la CGT pénitentiaire, reconnait avoir eu cette information lors du conseil d’administration de l’hôpital de Fresnes.
Malgré cela, l’administration reste sur ses réserves et ne semble pas vouloir communiquer sur le sujet, préférant attendre la suite des événements.
Cet immobilisme récurant génère trop souvent une incapacité de notre administration à anticiper les situations et donc à gérer correctement les conséquences qui en découlent, notamment pour les personnels pénitentiaires concernés.
La CGT Pénitentiaire, soucieuse du devenir de l’hôpital de Fresnes et des personnels, ne se contentera pas de réponses évasives, ni d’un attentisme de nos dirigeants.

Montreuil, le 20 mars 2008