Ban Public
Le portail d’information sur les prisons
(2008-01) UGSP-CGT Balade à Melun : l’insaisissable madame Dati !

Publié le Monday 7 January 2008 | http://prison.eu.org/2008-01-ugsp-cgt-balade-a-melun-l/

De nombreuses actions des personnels de l’administration pénitentiaire, tous corps confondus, soutenus activement par la CGT pénitentiaire ou par l’intersyndicale CGT/UFAP ont marqué la fin de l’année 2007. Pourtant, la réponse du Garde des Sceaux a toujours été la même : indifférence, surdité, déni, non réponse... et ce malgré les courriers syndicaux et intersyndicaux l’interpellant sur les conditions de travail extrêmement difficiles de tous les personnels.

 Aussi, face à la dégradation exponentielle des conditions de travail et au refus de dialogue social, la CGT pénitentiaire déterminée, fera tout pour amplifier les actions dans une démarche de rassemblement des personnels.
 Afin de construire le rapport de force indispensable à de nouvelles avancées sociales qui doivent aboutir à des mesures concrètes pour tous les personnels, la CGT pénitentiaire apportera sa démarche de lutte, de construction et de propositions.

Aujourd’hui, et malgré les refus de dialogue social entre la Ministre et certaines organisations syndicales dont la CGT fait partie, Madame Dati ose inviter les responsables de la CGT au Centre de Détention de Melun pour effectuer la visite de cette prison avec elle.

Nous supposons que la presse sera présente à Melun lundi après-midi. La CGT a trouvé cette invitation mystérieuse. En effet, refus de dialogue social d’une part et invitation à une balade pénitentiaire d’un autre.

La CGT a réitéré sa demande afin d’être reçue par madame la Ministre dans le cadre de l’entente UFAP/CGT pour, enfin, discuter des revendications portées par les personnels. Le ministère, persistant dans ses stratégies d’évitement, évoque une possible rencontre, un jour peut-être ? ... après les remaniements ministériels ???

Compte tenu du refus de dialogue social de notre Ministre, la CGT pénitentiaire, ni dupe ni insolente, a refusé de participer à la randonnée pénitentiaire organisée subitement du côté de la Seine-et-Marne ! La CGT ne se promènera pas avec une Ministre qui, jusqu’à maintenant a refusé d’écouter la détresse des personnels, et qui a besoin de montrer, comme beaucoup de ses collègues que les relations entre gouvernement et organisations syndicales sont bonnes !

La CGT ne se prêtera donc pas à une quelconque errance carnavalesque ! Par contre, nous attendons avec impatiente la date du rendez-vous demandé depuis si longtemps à Madame le Garde des Sceaux... Visiter les personnels est une chose, les entendre semble en être une autre !
 

Montreuil, le 7 janvier 2008