14142 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Type : JPEG

Taille : 12.4 kb

Date : 21-07-2007

(2007) Sans coeur et sans cris

Mise en ligne : 22 July 2007

Texte de l'article :

SANS COEUR ET SANS CRIS...

Nino et Sylvie

Ce matin 20 juillet 2007 à 6h 42 vient de naitre sans cris, sans battement de coeur, après des heures de souffrance pour la mère et l’enfant, Alijah Piciotti-khider fille de Christophe khider et de Sylvie Piciotti, à la maternité de Bourg la Reine.

Alijah a été intubée et tranférée dans un état critique par le Samu dans le service de néo natalité d’un hôpital parisien, où les médecins devront attendre 24 heures, pour savoir si la petite Alijah vivra et si elle n’aura pas de séquelles suite à cet accouchement.

Il aura fallu attendre des mois et surtout la jolie "belle" de Pascal Payet il y a quelques jours, pour que le syndicats de l’administration pénitentiaire dénoncent le fait que des personnes détenues et particulièrement surveillées, restent des mois voire des années à végéter, dans des maisons d’arrêt où ils n’ont plus lieu d’être. C’est pour cette unique raison que mon fils Christophe a été transféré en catastrophe, hier jeudi, à la centrale de Saint Maur, où toutes ses affaires étaient restées avant son jugement intervenu depuis le 16 mars dernier à la cour d’assises de Créteil.

En tout état de cause, ma belle fille Sylvie s’est donc vu obligée de se rendre plusieurs fois par semaine, au parloir de la maison d’arrêt de Fleury Mérogis durant les mois, effectuant des trajets exténuants pour 1/2 heure de parloir qui l’ont extrêmement fatiguée et lui ont fait perdre les eaux au cours d’un de ces parloirs. Cet incident majeur a nécessité l’intervention des pompiers, à l’intérieur de la prison qui l’ont conduite dans un hôpital où elle était depuis.

Je rappelle ici qu’elle s’était fait très mal une première fois en tombant dans un trou, juste devant l’établissement en travaux, le tout devant de nombreux témoins.
Elle était obligée d’apporter des vêtements de rechange à Christophe, dont les affaires étaient restées à Saint Maur, ainsi que pour lui faire partager la venue du bébé qui mettait enfin un bout d’horizon sur son avenir...

Malgré nos supplications pour le faire transférer rapidement, suite à tous ces évènements, la chambre criminelle du parquet de Créteil a fait preuve d’un autisme sans nom, en ne renvoyant pas le précieux sésame concernant le désistement du parquet après le jugement rendu à la mi mars 2007 et aurait permis à Christophe de partir beaucoup plus vite en centrale et d’éviter qu’un bébé naissent dans ces conditions hyper stressantes...

Si Monsieur Sarkosy et Madame Rachida Dati veulent endiguer les vagues d’évasion qui se préparent forcément pour le futur, au regard de l’inhumanité ambiante, des injustices, des exactions et des castrations perpétrées intra muros. Qu’ils commencent par donner l’exemple en appliquant eux même les textes de loi qu’ils s’appliquent à faire voter au nom du dieu sécuritaire

Plus jamais un bébé ne doit naitre dans ces effroyables conditions, et plus jamais la vie de ces petits être innocents, ne doit être mise en danger. Aujourd’hui pratiquement plus personne n’est dupe lorsque l’état brandit la mort ou l’enlèvement d’un enfant comme étant le pire des actes, surfant allègrement sur les archétypes de l’inconscient collectif, dans un but purement liberticide, si en parallèle, il permet de précipiter la mortalité enfants à naitre...

Mais, peut être bien que les enfants, marqués dans leur Adn par la délinquance d’un de leur parent, méritent de mourir condamnés par avance après avoir été jugé coupable in utéro ?

Ou que finalement, tout cela procède d’une logique financière et libéraliste qui préparerait ainsi, des enfants largement traumatisés pour remplir et surtout rentabiliser les prisons de demain...

Catherine maman de Christophe et Cyril Khider