14142 articles - 12260 brèves

Communiqué de presse de l’association française de criminologie (AFC)

Mise en ligne : 9 July 2007

Dernière modification : 15 August 2010

Texte de l'article :

Paris, 8 juillet 2007

 

L’AFC - Association Française de Criminologie - approuve la fin de la pratique des grâces collectives du 14 juillet. Nous l’avions critiquée depuis longtemps. Ces grâces collectives étaient injustes et difficilement compréhensibles. L’AFC souhaite que cette décision soit une première étape pour une réforme importante de l’aménagement des peines. Toutes les études menées ces dernières années et toutes les réflexions issues de l’expérience des professionnels conduisent à la même conclusion : les libérations sans accompagnement et contrôle sont porteuses de plus de récidives que les libérations sous condition permettant un suivi des condamnés après la sortie de prison.

C’est pourquoi l’AFC souhaite une réforme de la législation qui, comme cela existe dans plusieurs pays occidentaux, systématiserait la sortie sous le mode de la libération conditionnelle. La future loi pénitentiaire doit en être l’occasion.

Le président
Philippe Pottier