14126 articles - 12260 brèves
> Edito

PRISON

Mise en ligne : 17 December 2006

Texte de l'article :

PRISON

Hauts murs qui dissimulent, couloir de silence, lumière blafarde, vie en noir et blanc, existence sépia.

Des vies détruites, des hommes, des femmes cassés. Un monde qui use, lamine, écrase. Un monde hors du temps, qui ne produit que du temps. Temps vide, existence en suspend.

Lutte éphémère.

Le temps te saisit, il use ton esprit, travaille ta chair. Le temps te transforme, tu n’es plus homme.

Tu es ...

Les hauts murs qui te dissimulent, les couloirs de silence, les lumières blafardes, la vie en noir et blanc, l’existence sépia.

Tu n’as plus la couleur des roses, l’odeur du pain chaud, la brise dans tes cheveux, le chant cristallin de la source.

Tu crois en ton monde, celui des heures qui semblent durer des jours, de ces heures qui n’en finissent jamais de passer.

Tu n’as plus que le temps, ce temps que tu t’efforces à remplir.

Un jour on te dit que tu vas sortir ; C’est la joie, le soleil qui se lève !!!

C’est la peur, le doute, les questions, la hantise de ne plus connaître, de ne plus savoir. Qui sont ces gens dehors ? Qui suis-je ? Pourquoi dois-je sortir de ces murs qui me protègent ; de ces murs, de ma vie ?

Le temps a fait de moi ...

Ces hauts murs qui dissimulent, couloir de silence, lumière blafarde, vie en noir et blanc, existence sépia.

Jean-François DUDOUE Novembre 2006 jdudoue@free.fr