14142 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Mmoire CIP - Tsiganes incarcrs

Type : RTF

Taille : 477.2 kb

Date : 19-11-2006

Sommaire

Mise en ligne : 20 November 2006

Texte de l'article :

Sommaire

Introduction

Première partie : A la rencontre de ce peuple

Premier chapitre : Données historiques

A.Origines et dispersion géographique

B. Les origines des populations tsiganes de France
1. Leur nombre
2. Les groupes ethniques

C. La répartition géographique des populations tsiganes de France
1. Des héritiers historiques multiples
2. Les raisons liées à l’activité professionnelles
3. Localisations actuelles : facteurs explicatifs et évolutions

Deuxième chapitre : Données sociologiques et structuration du groupe

A. Les Tsiganes, entre nomadisme et sédentarisation
1. Des origines lointaines
2. Une organisation sociale sous-tendue par le voyage

B. La famille, socle de la société tsigane
1. La famille tsigane
 2. La famille constitue un tout
3. Le rôle prépondérant du père et du mari

C. Le contrôle social et la justice

Troisième chapitre : Les Tsiganes et la loi

A. Le statut juridique des Tsiganes en France
1. La considération des forces de police et de gendarmerie à leur égard
2. Les lois relatives aux activités ambulantes et aux déplacements
3. Les lois relatives aux conditions d’accueil et de stationnement

B. Tsiganes et délinquance, mythe et réalité
1. La délinquance, un trait culturel et identitaire des Tsiganes ?
2. Les infractions des Gens du Voyage

Deuxième partie : Les Gens du Voyage incarcérés

Premier chapitre : La confrontation aux institutions

A. La construction d’un rapport de force avec la société des Gadgés
1. Les institutions comme espaces de rencontres et de confrontations
2. L’école comme lieu symbolique des divergences et des confrontations
3. Les administrations à vocation sociale
4. Citoyens intégrés ou stigmatisés

B. Les Tsiganes incarcérés
1. L’environnement social et familial des Tsiganes interrogés
2. Connaissance et représentation de l’institution carcérale

C. Les adaptations des Tsiganes à l’incarcération
1. L’occupation du temps, un élément déterminant
2. Les relations avec les autres détenus
3. Les relations avec les personnels de surveillance
4. La famille en détention

Deuxième chapitre : Les bénéfices retirés de ces adaptations

A. Les bénéfices personnels : la volonté de répondre aux attentes normatives de la vie carcérale
1. Répondre aux attentes normatives
2. Être fier de ce que l’on fait

B. Les bénéfices collectifs
1. Le soutien dans une institution d’enfermement
2. Se défendre collectivement

Troisième partie : La nécessaire prise en compte de ces éléments dans le travail du CIP et dans la mise en œuvre de ses missions

Premier chapitre : La connaissance de ce public spécifique par le C.I.P

A. Les difficultés à résoudre

B. Les écueils à éviter par les C.I.P

C. Actions de sensibilisation pour rendre “ visibles ” les Tsiganes

Deuxième chapitre : La mise en œuvre des missions du C.I.P auprès de ce public

 A. Développer les aménagements en tenant compte des spécificités de cette population

 B. Favoriser le maintien des liens familiaux des détenus Tsiganes
1. Le C.I.P. comme relais entre le voyageur et sa famille
2. La réinsertion dans le milieu familial, une nécessité pour les voyageurs
3. La famille comme garante de non réitération des faits :
La prévention de la récidive

C. Donner du sens à la peine privative de liberté
1. Reconnaître la légitimité de la Justice
2. La responsabilisation des PPSMJ
3. La mise à profit du temps passé en détention

Troisième chapitre : Développer le travail partenarial

A. Les partenaires de l’Administration Pénitentiaire : partager les informations, mutualiser les compétences

B. Les associations comme soutien des détenus Tsiganes

Conclusion

Bibliographie

Résumé : Les missions du Conseiller d’Insertion et de Probation auprès des Tsiganes incarcérés