14144 articles - 12260 brèves

La Vie en prison... vue de "dedans" - Paul Denis

(2006) Blog 01 Pour comprendre ma démarche...

Mise en ligne : 25 September 2006

Texte de l'article :

Pour comprendre ma démarche...

1019 jours de détention
ou La vie en prison, vue de « dedans », comme si vous y étiez...

A travers 300 pages, les auteurs nous mènent dans la vie quotidienne que partagent 64.000 détenus pour 49.000 places.
Tous ne sont pas logés à la même enseigne. 
 
 On peut passer du taudis au palace (ou presque).
Ce témoignage ne pouvait être fait que de l’intérieur, pendant un temps de détention... long.
Il reprend les échanges épistolaires entre un père (la soixantaine) et sa fille (un quart de siècle). Il a pour but de faire connaître, à celui qui veut le savoir,... ce que vit un détenu « moyen »... pas inculte, mais pas VIP, non plus.
Ce document se veut descriptif, pas polémique, rien que réaliste.
Les auteurs se réservent le droit d’y faire une suite, plus constructive, plus polémique...

Extrait de l’avant-propos.

Pour le prévenu ou le condamné, pour la famille de celui-ci, pour les intervenants en leur faveur, le passage du mur d’enceinte et de la porte d’entrée d’une prison n’est pas un acte simple, il est toujours chargé d’appréhension.

Pour le prévenu et le condamné, pour leur famille, la prison est un monde à part, hors du lieu et hors du temps.

Le but de cet ouvrage est de vous le faire découvrir « de l’intérieur ».

Les auteurs pensent qu’il sera d’un bon usage pour le futur prévenu ou le futur condamné, pour leur famille, pour tous les intervenants en prison (enseignants, animateurs, travailleurs sociaux, visiteurs de prison, aumôneries), mais aussi pour les magistrats, les avocats, les élus locaux et nationaux, pour tous ceux pour qui la prison pose « question ou problème », et pourquoi pas pour le personnel des établissements pénitentiaires.
....

J’ai écrit, sans chercher à faire du sensationnel, juste pour expliquer, pour faire comprendre, pour permettre d’imaginer à celui qui est « dehors », la vie de « dedans ».
J’ai essayé d’être concret, réaliste, positif, sans pour cela masquer ce qui y est désagréable.
J’ai aussi entrepris la rédaction de sujets, que bien vite, je ne sais plus qui, a appelé des « chroniques », que j’ai envoyées à mes correspondants (famille et amis).
....

Je ne prétends pas être « objectif »...

Je décris les lieux et les événements, comme je les ressens, comme je les vois, et il est bien évident qu’un autre détenu pourrait en faire une description toute autre... Je pense que les deux versions mériteraient « attention ».

Chacun a « sa » vérité, chacun vit « sa » détention, avec son caractère, son passé, son avenir... et cela peut influencer son jugement et son appréciation sur ce qui l’entoure et ce qu’il vit.
....

C’est ma détention que je décris.
Chacun vit sa détention avec ses émotions, son cœur, son passé, son futur.

Etre en prison à 20 ans, ce n’est pas la même chose que l’être à 60.

Y être malade, inactif, seul ne permet pas de sentir l’environnement d’une personne saine de corps et d’esprit, qui a réussi à y occuper son temps en le rendant utile, qui est entouré par une famille et de nombreux amis.

Ce bouquin ne se veut pas polémique et veut n’être que le reflet de ce qu’une large majorité de détenus vivent au quotidien.

Je pense n’avoir trahi personne et j’ai trop en mémoire des situations catastrophiques pour prétendre que la prison est un lieu joli où il est agréable d’y vivre.
 
A suivre sur le blog...