14142 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Lettre au Garde des Sceaux pour Cyril Khider

Type : PDF

Taille : 8.6 kb

Date : 3-08-2006

(2006) L’Acat lance un appel contre l’isolement de Cyril Khider

Mise en ligne : 6 August 2006

Texte de l'article :

L’Acat lance un appel contre l’isolement de Cyril Khider

L’ACAT France demande d’écrire au Garde des Sceaux au sujet de Cyril Khider, soumis au régime d’isolement depuis plus de trois ans.

En détention provisoire depuis 2001, Cyril Khider est soumis est incarcéré en quartier d’isolement depuis plus de trois ans. L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture lance un appel national au sujet de cette situation inédite.
En effet, Cyril Khider vit, depuis 2003, 22 heures sur 24 en cellule. Il ne peut pratiquer aucune activité en commun, il n’a aucun contact avec les autres détenus, il est soumis à un régime de fouilles systématiques et ses promenades quotidiennes se résument à quelques pas dans une cour couverte de grilles et de rouleaux de barbelés durant deux heures.
L’association rappelle que "l’isolement n’est pas, en principe, une sanction disciplinaire". Mais la théorie diffère largement de la pratique.
L’ACAT invite donc à écrire au Garde des Sceaux, Pascal Clément, afin qu’il mette fin à cette mesure d’isolement sans précédent.

Conséquences physiques et psychiques

Le médecin qui a récemment ausculté Cyril Khider a ainsi constaté de graves répercussions de cette mesure d’isolement sur l’état de santé de Cyril Khider. Pour l’Acat, "cet avis justifie qu’il sorte de l’isolement", car "son maintien constitue un traitement inhumain et dégradant".
Sur un plan physique, l’isolement provoque en effet des troubles oculaires, une perte des facultés olfactives et une atrophie des muscles. Par ailleurs, les personnes isolées souffrent la plupart du temps de troubles psychologiques. La pensée s’anémie en quelque sorte. L’association des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire note ainsi que "pour la plupart des détenus l’isolement prolongé rend complètement fou. La mort psychique qui en résulte est un phénomène très inquiétant".

Selon des principes de sécurité

L’administration pénitentiaire justifie cette situation par des principes de sécurité. Cette mesure a en effet été prise à l’encontre de Cyril Khider car il a essayé de faire évader son frère, Christophe, de la prison de Fresnes par hélicoptère. Considéré comme potentiellement susceptible d’organiser une évasion, Cyril Khider a également connu le quartier disciplinaire et a été successivement transféré dans quinze établissements différents.

Source Le Nouvel Observateur

P.J. Lettre à envoyer au Garde des Sceaux