14126 articles - 12260 brèves

Des Nouvelles du Front

Mise en ligne : 17 July 2002

Texte de l'article :

Juillet 2002

ICI LA SANTE

Un des « déportés » de St Maur, M. Abdelkacem GUENEFI a été placé de force à l’isolement à l’issu d’une audience avec le sous directeur pour son éventuel transfert.

La brigade d’intervention des matons a emmené M. GUENEFI manu militari au QI.

Quelques-uns des « transférés » ont quittés les M.A de la région parisienne pour quelques centrales.

Ceux qui restent, attendent depuis 5 mois sans aucune nouvelle, leur prochaine affectation. En attendant, au lieu d’une détention « normale » c’est le Q.I., le Mitard, Les D.P.S…

Donc les problèmes s’accumulent et ceux qui payent sont bien évidemment toujours les mêmes….

Ici l’étau se ressert en prévision de l’été qui s’annonce chaud.

En effet, ils ont placé des grilles dans toute la détention, coursives, escaliers etc. … Histoire de prévenir les émeutes ou mouvements qui pourraient éclater dans la détention. (Voire les plans ci-joints)

Bref, cela augure des temps difficiles, car ces dispositifs de sécurité montrent bien la volonté de resserrer la vis… La répression et l’oppression vont se répandre dans toutes les taules de France.

On le sait, on le voit, la population pénale explose (de 50 000 à 55 000 pour 47 000 places)

Ici c’est 4 par cellule et cela n’arrête pas de rentrer.

La politique actuellement menée v avoir des conséquences graves à l’intérieur des taules d’où le renforcement de la sécurité.

Les sorties en conditionnelles, les permissions, l’aménagement de peines vont baisser considérablement à cause de « la tolérance zéro » argument N° 1 qui a fait gagner la Droite aux élections.

Il est évident que les gens au Ministère ont prévu le coup et s’attendent à une explosion généralisée des prisons dans les prochains mois, les prochaines années.

La population va réagir tôt ou tard de façon violente car les situations vont devenir intenables en Centrale, en CD puisque nul ne sortira, ingérable en M.A. à cause de la surpopulation…

Ce ne sont pas les grâces du 14 juillet qui vont arranger les choses vus tous les interdits…

Ce ne sont que 20 % des détenus qui les touches et seulement à concurrence de 7 jours par mois...

C’est un leurre distribué injustement puisque certains délits n’y ont pas droit.

Cela ne fait qu’augmenter les frustrations.

Une chose est certaine, nous allons droit dans un mur et l’administration pénitentiaire le sait, d’où l’installation des grilles et la sécurisation des locaux.

Les conditions de détention vont se durcir et se dégrader, alors attendez-vous aux mouvements et aux émeutes, elles ne seront que la réponse légitime à la répression orchestrée par un régime de droite réactionnaire et revanchard qui installe son état policier à l’intérieur comme à l’extérieur….

Restons vigilant et résistant

A bientôt.