13827 articles - 12253 brèves

E Au nom de la sécurité

Mise en ligne : 14 mai 2005

Texte de l'article :

Au nom de la sécurité

La psychose de l’évasion, considérée par l’administration pénitentiaire comme la défaillance suprême de l’institution, entraîne une accumulation de contraintes de sécurité. Pour le détenu, ce sera une vie quotidienne réglementée et surveillée dans le moindre de ses aspects. Au nom de la sécurité, le prisonnier verra ainsi le champ de son intimité réduit à peau de chagrin. Pour le personnel de surveillance, ce sera une mission trop souvent réduite à un rôle de « porte-clés », loin du rôle social enseigné au cours de la formation dispensée par l’administration pénitentiaire. Le maintien et le respect de l’ordre sont également abusivement invoqués pour restreindre l’exercice effectif d’aller et venir. Cette obsession sécuritaire préside à l’instauration d’une discipline dont le chef d’établissement est le seul maître d’œuvre et d’un régime d’isolement draconien. La sécurité justifie aussi le recours à des moyens de contrôle et de contrainte souvent humiliants.

{mini}