14129 articles - 12260 brèves

10/06 Mme Zaidi au directeur du CD de Longuenesse

Mise en ligne : 4 July 2002

Texte de l'article :

Calais le 10/06/02
de Madame Zaidi Sylvette

à Monsieur Lechevalier
Centre pénitentiaire
de Longuenesse (62)

Monsieur Lechevalier,

Je vous fais parvenir ce courrier qui j’espère sera pris en considération de votre part pour mon fils Duquenoy Méhdi, écrou n°9847. Que se passe-t-il vraiment pour mon fils ? J’avais, il y a au moins deux mois, demandé qu’il voit un docteur pour sa dépression, j’avais prévenue que Méhdi était suicidaire et ce n’est pas du 07.06.02. Il y a bien longtemps. Mais mon fils Méhdi est un détenu " immature " qui ne comprend rien. Alors s’il lui arrivait le pire, ça ne touche personne. Le surveillant a peut-être raison et mon fils n’a rien à dire : " Se taire ", " Se tuer ". Je n’ai pas été prévenue du geste de mon fils ! Pourquoi ? Ca aurait été comme le 18 mai 2002. Je suis allée au centre hospitalier chercher un (…). Car même au centre, samedi 08.06.02, la surveillante a demandé à Mademoiselle Saison si le service social avait téléphoné à la famille sans plus. Mon fils, ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il me dit tout le monde est sur son dos. Je vais finir par prendre tout ce qu’il me dit pour comptant car pour en arriver au point de vendredi 07.06.02. Il faut vraiment que je comprenne qu’il se passe quelque chose de pas normal au centre ! Car il s’est coupé 2 fois le bras en même pas un mois et quelques jours après il veut se pendre. Le pire, c’est que je ne suis même pas prévenue. Je suis vraiment très inquiétée pour mon fils.

Je souhaite de tout mon cœur qu’il s’en sort bien.

Merci de votre compréhension.
Veuillez recevoir, Monsieur Lechevalier, mes plus respectueuses salutations distinguées.

Madame Zaidi