14126 articles - 12260 brèves
> Edito

Lettre au gouvernement

Mise en ligne : 10 March 2005

Dernière modification : 11 March 2005

Texte de l'article :

Madame, Monsieur,
 
A nouveau je vous relate l’histoire dramatique qui s’est abattue sur notre famille et espère enfin une réponse.
 
Vous parlez de suicides dans les prisons, moi je voudrais vous parler de meurtres qui sévit dans les prisons.
Quand un individu commet un acte illégal quel qu’il soit, il est punit et c’est tout à fait normal.
Mais pourquoi le punis - t - on ? En principe, le gouvernement se doit de montrer le bon exemple ; du moins c’est ce que je pensais...
 
Mon petit frère Nadir BARKI, 19 ans, à été emprisonné pour avoir commis un acte illégal et c’est ce qui me semblait normal.
Que dire sur les gardiens pénitenciers meurtriers ??? Que savez-vous ? Allez vous continuer à les laisser tuer impunément ? Liberté, égalité, fraternité des mots qui ne veulent plus rien dire aujourd’hui.

Nadir a été asphyxié au mitard et il en est mort...
Ce n’est pas le premier ni le dernier à qui on essaie de faire croire à un
suicide.
Je rejette cette thèse en bloc, il ne lui restait plus que dix jours avant
sa sortie qu’il préparait.
 
Je réclame justice et exige de la maison d’arrêt de Loos les lille des
comptes sur le décès de mon frère.
 
Mon petit frère à été mis au mitard parcequ’un gardien pénitencier a voulu mettre mon frère avec un détenu dangereux, Nadir à refusé car il en avait des craintes, et comme par hasard c’est ce même gardien qui à dit à mon frère " je vais te tuer toi ".
Je fais appel au gouvernement pour que cette affaire soit éclairée, car avant l’enquête la Directrice de la ma de Loos les lille à conclu à un suicide ce qui est faux.
 
Je fais appel au gouvernement car le commissariat de Lille, lors de l’enquête à dit que ce n’était pas la prison qui était en cause mais il est tout de même étrange que mon frère se serait suicidé alors qu’il adorait la vie et qu’il lui restait plus que dix jours....
 
Je demande à ce que justice ( au sens propre et au figuré ) soit faite !
Je reste à votre disposition pour toute informations complémentaires car il m’est difficile de tout relater en un e-mail.
 
Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez recevoir mes salutations.
 
Naïma BARKI
adresse e-mail : CHAPELIER1@aol.com