14142 articles - 12260 brèves

Entre Bertrand Cantat et Kristian Georgeault, scandaleuse différence de traitement

Mise en ligne : 27 February 2005

Texte de l'article :

agencebretagnepresse.com

Lorient/An Oriant 26/02/05 18:42 par C.A.R.B.

Entre Bertrand Cantat et Kristian Georgeault, scandaleuse différence de traitement

http://prizonidi.free.fr/

Monsieur Bertrand Cantat, arrêté le 28 juillet 2003 et condamné définitivement le 29 mars 2004, a été transféré le 28 septembre 2004 de Lituanie en France pour accomplir le reste de sa peine de huit ans d’emprisonnement au Centre de Détention de Muret, situé près de son lieu d’origine et du lieu de résidence de membres de sa famille. C’est parfaitement normal.

Arrêté le 2 mai 2000, condamné définitivement le 26 mars 2004, après presque quatre ans de détention " provisoire ", par la Cour d’Assises spécialement composée de Paris pour des attentats ayant uniquement entraîné des dégâts matériels, le militant indépendantiste breton Kristian Georgeault est toujours détenu à Paris à la Maison d’Arrêt de La Santé. C’est parfaitement anormal. La loi française prévoit en effet clairement que les condamnés définitifs doivent être placés en Centre de Détention, et non plus en Maison d’Arrêt. Le rapprochement de leur famille est prévu dans les lois françaises et les engagements internationaux signés par la France. En septembre 2002, Monsieur Nicolas Sarkozy, alors Ministre français de l’Intérieur, rappelait lui-même, à propos des condamnés corses, que le rapprochement est une simple application de la loi...

Le transfert en Bretagne, région où vivent les proches de Monsieur Kristian Georgeault , est possible ; deux centres peuvent l’ accueillir en Bretagne, à Nantes (Loire-Atlantique) et à Ploemeur (Morbihan).

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne,

Le porte-parole,

Claude Le Duigou http://www.agencebretagnepresse.com...