13502 articles - 12253 brèves
> Edito

L’Etat d’haïr, affaire Hakkar - Affaire d’Etat

Mise en ligne : 28 June 2002

Dernière modification : 6 November 2013

Texte de l'article :

On le savait, l’Etat Français utilisait toutes les méthodes barbouzardes pour embastiller une partie de ses ressortissants. ABDELAMID HAKKAR, lui, l’est de la manière la plus arbitraire (cf documents). La France, ce pays des droits de l’Homme, vantée pour ses parfums, ses richesses culturelles, est aussi une infâme dictature, masquée par un semblant de démocratie gangrenée par la corruption et les privilèges. Ses magistrats (inféodés aux partis politiques) issus de la collaboration pétainiste rendent « justice » dans les couloirs et les bas-fonds où ils assouvissent leurs penchants secrets. Un Homme, parmi d’autre, est pris au piège de nos lâchetés et cela mérite la révolte la plus absolue. Les Humanistes de salons s’offusquant d’une voiture qui brûle, d’un soufflet ou d’une injure, sont silencieux face à la mort programmée d’un Homme qui subi la Haine d’un état déliquescent. Je refuse cet état de fait et j’appelle les consciences à ne pas faiblir face à cette détention inique.

Ban Public

PJ :
Demande de la famille Hakkar
Observation sur la situation d’A.Hakkar
Conclusions d’audience du 7 novembre 2001 Faux en écriture