14129 articles - 12260 brèves

Empêchements et bannissement

Ces 8 mois d’enfermement l’ont achevé....

Mise en ligne : 21 January 2004

Texte de l'article :

Il (mon ami) fut incarcéré début mai suite à un petit trafic de cannabis dans son quartier où il fut accusé d’être le dealer principal.... Ce sont les dires des personnes qui l’ont "balancé". Bref, il fut, après 3 jours de garde a vue, transferé à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu. De suite, j’ai fait les démarches pour obtenir le permis de visite précisant que j’étais sa petite amie. Celui ci m’a été refusé 5 fois. J’ai attendu le mois de septembre pour enfin l’obtenir... Les juges me disaient que je n’avais aucun lien de parenté et donc que c’était négatif.... donc j’ai écrit à mon copain tous les jours...

Il me racontait qu’en période de canicule, c’était traditionnellement 2 douches par semaine, qu’il se sentait crever dans cet enfer à 50°... Alors 1 jour, je me suis rendue, après avoir déposer le linge, devant la prison afin de discuter avec lui par la fenêtre... On a parler 10 minutes à peine, et ça m’a fait beaucoup de bien de l’entendre.... à lui aussi.... Le lendemain, il fut transférer dans une autre cellule, et pris 6 jours de mitard pour parloir sauvage... Sa nouvelle cellule était située devant 1 mur, avec 1 colocataire agressif. Sa cellule empestait, les rats passaient devant lui. Je m’en suis voulue terriblement, c’était à cause de moi....

Après 1 mois de paprasserie, il a rechangé de cellule... Enfin j’ai mon permis !!! 3 fois 30 minutes par semaine, c’est court... mais au moins je le voyais... Il travaille en atelier, histoire de se faire 3 sous... mais avec les pédophiles ??? Comment peut on mélanger ces individus à de simples petits délinquant ??? Il me disait que la haine montait tellement que l’envie de les frapper étaient trop intenses...

Pendant les colis de noël, où on pouvait amener 5 kg de nourriture, je lui ramenais 1 bon couscous. Mon copain demande à 1 maton de donner une part à son copain de la cellule d’en face, le maton accepte, il prend la gamelle et la jette à terre ???racisme ??? C’est pas normal qu’à notre époque, on voit ça ! et après chaque parloir, pourquoi l’humilier, déjà étant nu, le faire marcher "en canard" ?

Son jugement, le 23 décembre, lui a affligé 18 mois dont 10 avec sursis, ça va, il s’en est bien sorti. Puis il a été gracié, et il est sorti le 3 janvier à 8h... mais ce n’est plus le même.... Il est presque agressif, toujours sur la défensive. Je ne sais plus comment agir avec lui. Il n’est jamais à la maison, et moi il me délaisse complètement, alors que jamais je ne l’ai laisser tomber... Ces 8 mois d’enfermement l’ont achevé....

J’ai oublié de dire plein de choses, mais en conclusion, je dirais juste aux familles de détenus de jamais les laisser tomber, ils ont toujours besoin de soutien, de jamais baisser les bras, leur équilibre est trop fragile entre 4 murs, ne lachez jamais celui que vous aimez....

Merci de consacrer du temps pour parler de ceux qui sont... dedans... votre site est une réussite... à bientot ...