14142 articles - 12260 brèves

Une peine ./ (Cimade)

Campagne nationale contre la double peine.

Mise en ligne : 22 May 2002

Dernière modification : 16 August 2010

Campagne nationale contre la double peine - Cimade, 33, rue Imbert Colonnes - 69001 Lyon. Tél : 04 78 29 56 91 / 06 03 86 82 49 / Fax : 04 78 39 35 34 Mel : bbolze@club-internet.fr Tél : 04 78 29 56 91

Texte de l'article :

Plusieurs milliers de personnes de nationalité étrangère, mais dont l’essentiel de la vie est en France, sont contraintes chaque année à quitter le territoire fiançais après accompli une peine consécutive à une condamnation. Ces personnes expulsées sont conjoint(e)s de Français, parents d’enfants français, résident en France depuis longtemps, souvent depuis leur enfance. Elles ne connaissent habituellement pas le pays dont elles ont la nationalité. La campagne contre le bannissement des personnes dont l’essentiel de la vie est en France a un objectif simple : qu’à une première peine, le juge et l’administration n’ajoutent pas une peine d’éloignement. Pas de double peine, pas trop de peine. Une peine, point barre.

En guise d’édito,

A cinq jours de la conférence de presse qui donnera le coup d’envoi de la campagne (mardi 20 novembre à Paris), nous disposons d’un Appel, d’une plate-forme juridique, d’organisations de référence prêtes à travailler, d’un nom, d’une image. Quand les divergences d’analyses et d’appréciations sont tues au profit de ce qui rassemble, quand l’importance du sujet l’emporte sur le dernier mot que l’on accepte de ne pas avoir, on se prend à rêver d’une réussite possible, de la fin d’une iniquité, d’une violence en moins dans un mande qui fait peu de cadeaux. A certains particulièrement. Ni plus ni moins qu’un peu plus de fraternité, Bbz.

Quoi de neuf depuis 15 jours ?

Mise au point finale de la plate-forme juridique, base de l’engagement commun. Cette plate-forme sera envoyée à chacun, au moment de la conférence de presse, avec les signatures dernières. STOP. Réception des flyers et envoi des premiers colis à destination des collectifs organisateurs de débats dans les villes. STOP. Les quotidiens Le Monde, Libération, L’Humanité, La Croix et France Soir préparent, pour les jours à venir, des papiers consacrés au lancement de la campagne et à la sortie du film de B. Tavernier. STOP. Le distributeur du film de B. Tavernier et la Campagne mettent au point 10 débats, au cinéma l’Espace Saint Michel (Paris). Dates envoyées prochainement. STOP. Le site Internet www.unepeinepointbarre.org sera opérationnel le 1er décembre. STOP. Une équipe de cinéma filme la campagne. Un documentaire de Florence Miettaux ; JFR Production. STOP.

Les acteurs (au 15 novembre 2001) :

Agir ensemble pour les droits de l’homme, Cimade, Emmaüs France, Fusil, France Libertés, Génépi (sous réserve), Gisti, Ligue des droits de l’homme, Mrap, Service national de la pastorale des migrants, Sud Ptt, Syndicat de la magistrature,

Associations présentes (ou excusées) à la dernière réunion dont nous attendons la réponse : Acat, Secours populaire, Syndicat des avocats de France, Mib...

Les actions

Action 1. Lancement. Conférences de presse, lundi 19 novembre à Lyon, 20 à Paris. Autres villes, autres dates.

Action 2. Les candidats aux élections sont interpellés

Action 3. Les actions urgentes (appels urgents sur des cas particuliers).

Action 4. Le secteur associatif se mobilise. Collecte de signatures auprès des organisations professionnelles, familiales, confessionnelles, syndicales, enseignantes, culturelles, sportives, sociales ... Les associations, 100 ans après la loi les autorisant, affirment leur fondement éthique en se portant aux côtés de la campagne contre le bannissement des personnes dont l’essentiel de la vie est en France.

Action 5. Le public répond à l’appel. (pétition grand public).

Action 6. Des personnalités s’engagent.

Action 7. Des plasticiens font signe. Une ouvre plastique évolutive rend compte, dans une ville de France, de la montée en puissance de la campagne. Itou sur le site Internet

Action 8. La culture en renfort de faction. (les collectifs organisent localement des rencontres autour de documentaires, de livres, de spectacles...). Liste des villes de diffusion du film de Bertrand Tavernier (voir document joint).


Le planning  :

La campagne s’étalera du mois de septembre 2001 au mois d’octobre 2002 inclus

Phase 1. La phase préparatoire.

Septembre-30 novembre 2001.

Mobilisation des moyens humains et financiers.

Nouvelle sollicitation d’un cercle rapproché d’associations amies.

Mise au point de l’ensemble des outils nécessaires à la campagne : affiche, flyers, plaquette, cartes postales, brochure, site Internet, La lettre, kit. Mode circulatoire de ces documents.

Urgence oblige : sans attendre la finalisation des outils, rencontre des partis politiques pour insertion de l’objectif dans les programmes des candidats.

Phase 2. La phase active

ler décembre 2001-Elections 2002.

Mise en oeuvre des actions citées plus haut par un maximum de personnes et de groupes dans toute la France.

Phase 3. Le point d’orgue.

Automne 2002.

Action 9. Des milliers de personnes, réunies en journée, un samedi ou un dimanche, dans un lieu clos à Paris (Bercy, Charléty...) à l’occasion de la rentrée parlementaire, réclament la fin du bannissement. Le rassemblement tient de la fête et du meeting : 4 à 5 puissantes prises de paroles. Musiques.

Les outils

1. Produits d’édition originaux : logotype-téte de lettre / affiche / flyers / plaquette (quatre pages) / cartes postales / brochure

2. Supports électroniques : site Internet (www.unepeinepointbarre.org) / L’essentiel, lettre bimensuelle / adresse électronique

3. Supports existants mobilisables

films : « Les bannis » Citoyen K. Réal : C.Poveda-A.Klardfeld-C.Ardid-M.Kharrat. Durée : 52’ 10". Juin 2000. Capa Télévision 80, rue de la Croix-Nivert 75015 Paris ; Tél : 01 40 45 47 00 Fax : 01 40 45 47 10

Double peine, les exclus de la loi. Réal : Valérie Casalta. Durée : 60’. Mai 2001 Tél : 06 11 67 23 83

Histoires de vies brisées (Les double peine de Lyon). Réal : Bertrand Tavernier. Durée : 1h 50. Novembre 2001. Pierre Grise distribution : 01 45 44 20 45.

Portrait d’un danseur de hip hop victime de la double peine. Réal : Jean Pierre Thom. Film en préparation .

Spectacle : Triple peine. Danse hip hop, disponible en mars.

Fresque : Projet Ligue des droits de l’homme.

Ouvrages  : Ahmed de bourgogne. Azouz Begag et Ahmed Benediff. Seuil. 2001. Double peine, Plein droit, la revue du Gisti, n°45, mai 2000, 50 F. Textes du droit des étrangers, Catherine Teitgen-Colly, Que sais-je ? PUF n°3525. Voyage au pays de la double peine, Michael Faure, L’Esprit Frappeur, 2000, 10 F. Droit des étrangers, François Julien-Laferrière, PUF, 2000. Mouvements, n°13, janvier-février 2001. Repris de justesse, Yazid Kherfi, Véronique Le Goaziov, Syros.

4. Kit : assortiment des outils titis pour les associations prêtes à s’engager dans la campagne.

L’organigramme

Coordination : Bernard Bolze

Conseil : Jean Pierre Lachaize

Actions urgentes. Coordination :

Parlementaires. Coordination :

Sénateurs. Coordination :

Présidentielle. Coordination :

Signatures associatives. Coordination : Gisèle Martine de Beco.

Syndicats : Agnès Massip / 06 83 47 38 21

Personnalités. Coordination : Laure Cartillier / 06 60 46 58 00. Mel : laurecartillier@attacheesdepresse.com.

Avec la Ligue des droits de l’homme.

L’appel. Coordination :

Oeuvre plastique. Responsable  :

Meeting. Coordination :

Relais villes : Stéphane Fréchou, Miryam Jouve

Ouvrage collectif (Agone). Coordination : Michaël Faure / 06 82 59 54 29

Brochure. Coordination / Relecture : Michel Kneubühler,

Secrétariat : Colette Duperray

Financements : Jean-Marc Dupeux, Jean Costil, B. Bolze,

Création graphique : Plan Fixe

Site Internet : Céline Rabourdin ; webmaster : Bernard Blanc.

Les rendez-vous passés récents

Samedi 10.11. Aubervilliers, Espace Rencontres. Le Mib invite aux 20 ans de l’Angi. http://mibmib.free.fr

Jeudi 15.11. Caen. Cimade.

Lundi 12.1 1.Paris. Cimade. Préparation de la conférence de presse avec le collectif.

Les rendez-vous à venir

Dimanche 18.11. Montreuil. Cinéma Le Méliès. Films de Valérie Casalta et Bertrand Tavernier. Avec eux.

Lundi 19.11. Lyon. Conférence de presse, 15h. En partenariat avec le Club de la presse.

Lundi 19.11. Lyon CNP Odéon, 20h. Film de Bertrand Tavernier, en sa présence.

Lundi 19.11. Romainville, Trianon, Film B.Tavernier et débat.

Mardi 20.11. Paris. Conférence de presse de lancement de la campagne.

Mercredi 21.11. Grenoble. Réunion du collectif double peine

Lundi 26.11. Aubervilliers, Studio. Film B.Tavernier et débat.

Mardi 27.11.Orléans. Film B.Tavernier en sa présence.

Mercredi 28.11. Strasbourg, Odyssée. Film B.Tavernier et débat.

Mercredi 28.11. Grenoble, Cimade.

Dimanche 2.12. Lille, Majestic. Film B.Tavernier et débat.

Mardi 4.11. Saint Fons (69). Acat

Vendredi 7.12.Mont Saint Aignan, Ariel. Film B.Tavernier et débat.

Samedi 8.12. Saint Denis, Ferrari. Film B.Tavernier et débat.

Mercredi 12.12. Marseille, César. Film B.Tavernier et débat.

Vendredi 14.12. Tremblay en France, Jacques Tati. Film B.Tavernier et débat.

Chacun des acteurs de la campagne est invité à organiser des débats, des rencontres, des manifestations et à en communiquer les dates pour alimenter cet agenda. II peut également solliciter des intervenants auprès du secrétariat de la campagne. L’agenda sera également accessible sur le site Internet dévolu à cette campagne. Cette lettre bimensuelle est envoyée à toutes les personnes qui le souhaiteront et qui nous auront communiqué leur adresse électronique.