14066 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Établissements liés :

Kamel Bouabdallah recherche des correspondantes

Mise en ligne : 23 septembre

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce. La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. Personne pas sérieuse s’abstenir.

Texte de l'article :

Bonjour Mesdames,

Je m’appelle Kamel. J’ai 30 ans. Je suis incarcéré et dirvorcé depuis 7 ans et ma date de libération est 2030. Je suis bientôt conditionnable. Je pense être un mec sympathique, générex, vaillant. J’essaie d’avoir bon coeur et d’être honnête. Je suis jaloux. Je parle peu. Je déteste perde. Je fûs infidèle et j’ai sûrement plein d’autres défauts. J’aime la boxe, le foot, les motis, les voitures de sport, je vap, je chate, j’écris, je joue de la guitare...Demande moi et je t’écrirai la vérité. Je rêve de calins, de bisous. Je peux vivre sans rien mais pas sans amour. Laquelle viendra à mon secours ? Ecris-moi et dis-moi tout : qui tu es, ce que tu aimes, ce que tu cherches chez un homme. Peut-être que j’ai tout, qu’on se plairat, qu’on se verra, qu’on s’aimera. Peut-être pas. L’avenir nous le dira. J’aime les femmes style Elvira, Eva Longoria, Shakira. T’es plus belle qu’elles, ça m’ira :-). Sérieux, il faut que tu me plaises. Laisse tomber si tu es trop balèse. Evitons le malaise. J’suis difficile, même en galère. Il y en a bien une à qui je vais plaire.

Tapez Kamel Bouabdallah sur facebook, freekam’s sur youtube ou google pour voir ma gueule.

Pour écrire à Kamel

Monsieur Kamel Bouabdallah
Centre pénitentiaire
QI
Le plessis Picard
Réau
77 550 Réau

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :