14076 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Établissements liés :

Qing Long Li recherche des correspondantes

Mise en ligne : 14 mai 2017

Dernière modification : 14 mai 2017

Texte de l'article :

Je suis détenu depuis 8 années. Etant donné que j’habitais à Paris dans le 13ème arrondissement, je n’ai aucun parloir, pratiquement aucun courrier et vraiment pour les années qui me reste à faire, cela me pèse beaucoup. Je suis chinois et je suis en France depuis 16 ans. J’ai 40 ans. Je fais 1m68 pour 69kg. Je ne suis pas très grand mais je suis intéressant et souriant. Je suis sportif, je pratique le badminton, le ping-pong, le basket et le tennis. J’aime bien cuisiner des spécialités de mon pays ainsi que d’autres plats que j’aime bien. J’aime bien écouter de la musique variée, à la radio ou des clips sur la chaine musicale. J’aime bien les films d’action, de suspens ainsi que des comédies. C’est assez varié. Je ne maitrise pas très bien le français et c’est pour cela que je me fais aider pour rédiger mes courriers mais je vais à l’école pour apprendre et j’ai déjà fait beaucoup de progrès. Il n’est pas facile d’apprendre une nouvelle langue quand on recommence sur le tard et qu’elle est très éloignée de sa langue d’origine.
J’aimerais beaucoup écrire à des femmes de toutes régions. Je pourrais du coup me changer les idées, m’améliorer en français et avoir de nouvelles amies. Si le courant passe bien, peut-être qu’à force de s’écrire, vous viendrez me voir. Cela changerait vraiment mon quotidien et si j’ai une copie en France, j’en serais très heureux. Vous pouvez me donner les coordonnées d’une poste restante pour que je puisse vous répondre au début. Peut-être que par la suite vous me laisserez une adresse. En tout cas, je compte sur vos courriers et vos photos pour dire au revoir une bonne fois pour toute à la solitude.

Pour écrire à Qing Long

Monsieur Qing Long LI
Maison centrale
Quartier citadelle
17410 Saint Martin de Ré

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :