14076 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Établissements liés :

Marc Caurey recherche des correspondantes

Mise en ligne : 21 juin 2016

Texte de l'article :

JH 47 ans, 1m73 pour 90 kilos, natif de Draguignan, non fumeur, de classe ouvrière.

À l’ombre pour une durée de cinq ans, je souhaite inscrire un nouveau chapitre à ma vie.

Je ne veux plus souffrir et je ne veux pas faire souffrir.

J’aimerais correspondre avec une JF de 35 à 48 ans, attentive, non-fumeuse, tendre, pour une relation amicale et plus si affinités.

Si vous cherchez la sécurité affective, la bienveillance pour vous sentir complètement à deux, alors prenez le courage de m’écrire.

Je réponds à toutes personnes. Pensez que la couleur de votre peau n’est pas un obstacle pour moi.

Malgré que je traverse un vrai désert affectif je ne cherche pas quelqu’un pour combler ma solitude, mais quelqu’un avec qui je serais bien, avec qui vous vous sentirez super bien.

Pour écrire à Marc

Marc Caurey

Écrou 15153 Bât. B/233

Caserne Thoiras

17410 SAINT MARTIN DE RÉ

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :