14067 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Christophe Gallois recherche des correspondantes

Mise en ligne : 28 octobre 2016

Texte de l'article :

Je m’appelle Christophe, 47 ans, blond, non-fumeur. En fin d’une longue peine (j’ai exécuté plus de ¾ de ma peine).
J’ai grandi en Seine-et-Marne puis sur la côte basque (travail, famille….). Aujourd’hui libre tout engagement.
Curieux et passionné, j’aime les choses simples de la vie comme la nature, les balades, les animaux, la musique, la cuisine, la photo, le tennis…. Comme les soirées « cocooning ». J’ai les pieds sur terre ! Mais profondément besoin de rêves, de vivre l’instant et l’imprévu. Parfois entêté, souvent obstiné, je donne sans compter.
D’une correspondance, j’espère aussi rompre ma solitude et garder espoir à peut-être rencontrer ma future compagne (de 40 à 55 ans de préférence), avec qui partager (si réelles affinités) projets, passions et sentiments. Découvrir d’autres cultures, d’autres émotions. Ayant des valeurs morales et libre de cœur. Franche, fidèle, avenante, affective et généreuse. Sans préjugés sur le physique, le milieu social et professionnel.
A chacun ses priorités ! mais profiter au maximum ! Convivialité, complicité, et plaisirs partagés (hors travail). Jouir d’une union radieuse et harmonieuse, en toute simplicité sur une relation durable, font partie des miennes. Et vous ?
N’hésitez pas à m’écrire. Réponse assurée.
A bientôt.

Pour écrire à Christophe

Christophe GALLOIS
Maison Centrale
22/ B - 304
Rue Copernic 
BP 90241
13637 ARLES Cedex

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :