13513 articles - 12253 brèves

Un chef en prison

Mise en ligne : 25 March 2015

Dernière modification : 25 March 2015

Depuis plus de dix ans le chef étoilé Thierry Marx intervient en prison. Son engagement a inspiré cette série documentaire en trois volets qui nous emmène dans trois prison d’Italie, de Belgique et de Norvège.

Type de document :
  • Documentaire
Auteurs :
  • Langlade
  • Morel
  • Roudier
En savoir plus

 Présentation

Le chef étoilé Thierry Marx se lance dans un voyage au cœur de l’Europe des prisons.

La France, c’est désormais bien connu, est l’un des plus mauvais élèves européens en matière de condition de détention, de nombre de suicides en cellule, de taux d’occupation. Notre pays est régulièrement épinglé par la Cour Européenne des droits de l’homme.

Autre particularité française : il est pratiquement impossible de filmer en prison.

En Italie, en Belgique et en Norvège, derrière les barreaux, Thierry Marx réunit autour d’une même table directeur et détenus le temps d’un dîner.

Il n’a qu’une ambition : détendre l’atmosphère, libérer la parole et en finir avec les idées reçues sur la détention.

En trois films de 52 minutes, « Un chef en prison » propose une plongée dans trois prisons d’Europe pour observer ce que font nos partenaires. Comme un effet miroir, nous allons regarder de près ce que nos voisins expérimentent en matière de conditions de détention et de préparation du retour à la liberté.

Une collection documentaire de 3 x 52 minutes produite par Capa.

 « Volterra, Italie », réalisé par Pierrick Morel

Dans le premier épisode de cette nouvelle série documentaire, Thierry Marx commence son tour d’Europe des prisons à Volterra, en Italie.

Située à 60 km au sud de Florence, cette forteresse vieille de 8 siècles abrite 140 détenus condamnés pour escroquerie, homicides, trafics de drogue… mais choisis pour leur bonne conduite.

Volterra est le rêve de tout prisonnier. Chaque détenu a sa propre cellule et la bonne entente règne entre les prisonniers et leurs dirigeants. Une exception dans le milieu carcéral italien où les prisons sont encore plus surpeuplées et délabrées qu’en France.

Dans cette prison où tous les prisonniers ont le sourire, un festival de théâtre est organisé chaque été depuis plus de 20 ans. Un diner gastronomique ouvert au public est préparé une fois par mois et servi par les détenus. Pour ce repas à 35 euros, où les convives mangent avec des couverts en plastique, les réservations doivent être faites au moins un mois à l’avance !

Les prisonniers peuvent également s’adonner à des cours d’hôtellerie avec des adolescents venant de l’extérieur.

C’est dans cette atmosphère détendue et joviale que Thierry Marx décide d’organiser son diner au sein de la basilique du pénitencier. Le chef choisi Pier Luigi, Massimo, Vito et Ibrahim, quatre détenus condamnés pour escroquerie ou homicide, pour préparer le diner qu’ils partageront avec le prêtre de la prison.

Autour de la table, les détenus échangent sur les conditions carcérales épouvantables qu’ils ont connues dans les autres prisons du pays et de la chance qu’ils ont d’avoir pu intégrer Volterra.

Le Chef est frappé par le calme et la lucidité des détenus qu’il a rencontrés.

Thierry Marx ressort ému de cette expérience hors du commun.

 « Andenne, Belgique », réalisé par Lionel Langlade

Thierry Marx poursuit son périple à la découverte des prisons d’Europe. C’est cette fois-ci à la « maison des peines » d’Andenne, dans une région wallone au sud-est de Bruxelles que le Chef organise son dîner. Cette prison, sous haute sécurité, abrite 407 hommes purgeant de longues peines.

A Andenne, les règles carcérales ressemblent de près à celles des prisons françaises. Les détenus n’ont presque aucun accès à l’information et ne sont pas préparés à la liberté. Cependant, ici, les prisonniers peuvent être filmés à visages découverts s’ils le souhaitent et le directeur jouit d’une liberté de parole inimaginable dans l’administration pénitentiaire française.

Thierry Marx part à la rencontre des détenus et échange avec eux sur leur passé, leurs conditions de détention, leurs relations avec les autre prisonniers et leurs gardiens ainsi que la façon dont ils appréhendent la liberté. Le Chef a constitué sa petite brigade de cuisiniers : Yves, Jean-Paul et Rony, trois détenus tombés pour de nombreux braquages, kidnapping et évasions.

Au menu : potage de potimarron, fricassée de volaille aux girolles et pommes caramélisées servies sur une brioche. Un diner digne des plus grands restaurants que les détenus prépareront sous les instructions de Thierry Marx. Pour le repas, le directeur d’Andenne se joint à eux. La communication entre prisonnier et dirigeants est enfin possible.

Dans une atmosphère décontractée, chacun se confie et tous les sujets, même les plus sensibles sont abordés.

 « Bastoy, Norvège », réalisé par Grégory Roudier

Pour sa dernière escale au sein des prisons d’Europe, Thierry Marx se rend au sud d’Oslo, dans « l’île prison » de Bastøy, au beau milieu d’un fjord.

Ici, pas de barreaux, pas de cellule, pas de caméra, pas d’arme. Rien ne laisserait penser qu’il s’agit d’une prison. Les 115 détenus vivent en colocation dans les 20 maisons réparties sur l’île. A Bastøy, on apprend à vivre en communauté. Les prisonniers, purgeant de longues peines, viennent de leur propre initiative pour préparer leur remise en liberté. Pour être choisi, trois conditions s’imposent : être en fin de peine, avoir fait preuve de bonne conduite et de motivation.

Cette ancienne maison de correction pour mineurs est aujourd’hui une prison écologique qui consomme tout ce que les détenus produisent.

Comme à son habitude, Thierry Marx découvre la prison et fait connaissance avec ses détenus. C’est Kristofer tombé pour homicide, Rüne, braqueur professionnel et Yann Erik, trafiquant de stupéfiants, qui confectionneront le diner avec le Chef.

Après avoir préparé un diner digne des plus grandes tables, les détenus se retrouvent autour de la table en compagnie de leur directeur et de Thierry Marx.

L’ambiance est sereine et la parole se libère. Tous échangent avec le sourire et les prisonniers se réjouissent de pouvoir réapprendre à être libres grâce à leurs conditions favorables de détention. Le projet de réinsertion de l’île fait l’unanimité auprès des détenus.

Dans ce pays où la perpétuité n’existe pas et où la rédemption fait partie intégrante de la culture, Thierry Marx savoure chaque instant de cette expérience unique.

 Diffusions à venir

http://television.telerama.fr/tele/...


Évènements associés :
  • 7 apri.
    22h30 à 23h30
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Bastoy, Norvège

  • 6 apri.
    00h35 à 01h35
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Andenne, Belgique

  • 5 apri.
    02h55 à 04h00
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Volterra, Italie

  • 4 apri.
    12h30 à 13h30
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Andenne, Belgique

  • 3 apri.
    02h00 à 03h00
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Andenne, Belgique

  • 31 marc.
    22h25 à 23h30
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Andenne, Belgique

  • 29 marc.
    00h35 à 01h40
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Volterra, Italie

  • 28 marc.
    12h30 à 13h30
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Volterra, Italie

  • 26 marc.
    01h55 à 03h00
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Volterra, Italie

  • 24 marc.
    22h30 à 23h30
    Documentaire
    Télévision
    13ème Rue
    - Volterra, Italie