13502 articles - 12253 brèves

Bourses d’études et tutorat

Mise en ligne : 6 August 2014

Texte de l'article :

La mission « Etudiants incarcérés » apporte un soutien personnalisé grâce à la mise en relation de tuteurs avec les étudiants en fonction des études entreprises. Ban Public travaille sur différents programmes proposés en IDF tels que ceux portés par :
- 1°) L’université Paris Diderot
- 2°) L’université Paris Est Marne la Vallée
- 3°) Région IDF - Fleury Mérogis.

1°) Université Paris Diderot
Depuis 40 ans, l’université Paris Diderot offre la possibilité aux étudiants incarcérés d’Ile-de-France d’entamer ou de poursuivre des études supérieures. Paris Diderot a fait le choix de d’enseigner « dans les murs » plutôt que par correspondance. Elle est actuellement la seule université française à disposer d’un service dédié à l’enseignement en milieu carcéral. Cet engagement traduit sa philosophie d’accès au savoir et à la culture pour tous.
Pluridisciplinaire, l’université Paris Diderot permet aux étudiants incarcérés de s’inscrire dans la matière de leur choix.

Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) est une première étape de mise à niveau à destination des non bacheliers.

Les titulaires du baccalauréat ou équivalent peuvent suivre un cursus universitaire classique de type Licence, Masters I et II et Doctorat.

Deux Diplômes Universitaires (DU) ont été créés pour répondre à des besoins identifiés en milieu carcéral :
- une formation aux Humanités : Lettres et Sciences Humaines, dispensée à la Maison d’Arrêt de Fresnes, permet aux personnes incarcérées d’acquérir (ou de maintenir à niveau) des connaissances générales nécessaires à la construction de leur projet de réinsertion socioprofessionnelle.
- une formation à la réalisation audiovisuelle, mise en place au Centre pénitentiaire de Réau, fournit à ses stagiaires des bases solides en vue d’une orientation vers les métiers de l’audiovisuel.

2°) Université Paris Est Marne La Vallée
L’université, depuis son origine, s’appuie sur son Campus Numérique pour développer une offre de formation ouverte et à distance (FOAD) qui permettra par des méthodes pédagogiques adaptées d’organiser la formation des étudiants, de manière, sur place ou à distance. Ces formations sont tout spécialement destinées aux publics dont la présence à l’université est impossible (étudiants empêchés en maison d’arrêt notamment)...), pour leur permettre de suivre des formations supérieures. Elle utilise la plate-forme d’enseignement à distance Moodle.
La plate-forme du Campus Numérique, accessible, sous conditions, aux étudiants de la maison d’arrêt de Fleury Mérogis, permet désormais de :
. Fournir des cours incluant des fichiers textes, images, vidéos et audio
. Evaluer les étudiants avec des quiz et tests
. Faciliter l’apprentissage avec des outils complémentaires tels que l’index, le glossaire, la bibliothèque d’images...
. Intégrer des liens vers des ressources sur Internet
. Encourager la communication entre étudiants et professeurs et entre les étudiants grâce aux nombreux outils disponibles (Chat, forum, mail, Tableau partagé)
. Contrôler la réussite des étudiants et assurer leur suivi grâce aux notes des tests et aux outils de contrôle de progression. 
. Obtenir des données qui permettent de contrôler l’efficacité du cours.

3°) Fleury-Mérogis
Une convention a été signée entre la région Île-de-France, l’administration pénitentiaire, l’Éducation nationale, l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne ayant pour objectif de venir en soutien à des personnes incarcérées qui souhaitent s’engager dans des études supérieures
Pour cela, une bourse de 200 euros mensuels sera attribuée sur dossier à 60 ou 100 personnes incarcérées par an.

Une aide financière à laquelle le projet prévoit d’ajouter des facilités pour l’acquisition de manuels scolaires ou d’équipements pédagogiques. Les programmes à destination des étudiants incarcérés mis en place par les universités seront également soutenus. Ce partenariat entre étudiants incarcérés et institutions s’inscrit sur le long terme.