14047 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Nicolas Plancke recherche des correspondantes

Première publication : 11 décembre 2013

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce. La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. Personne pas sérieuse s’abstenir.

Texte de l'article :

Je ne reçois pas e courrier, et je n’ai aucun parloir, aucun contact avec l’extérieur. Je voudrais entrer en contact avec une femme d’à peu près mon âge, même un peu plus âgée. Cela serait vraiment formidable...
Le principal, c’est que cette jeune femme aime écrire et parler un peu de tout car moi j’adore écrire malgré le nombre de faute que je puisse faire. Je parle assez facilement de tout, à part de politique.
Maintenant je vais me présenter un minimum : Je m’appelle Nicolas, j’ai 25 ans, 1m83, yeux bleux, blonds, 87 kg, je suis né à Hazebrouck et j’ai une petite fille qui a 2 ans et qui s’appelle Océanna. C’est une belle petite fille.
Malheureusement, je ne peux pas envoyer de photo de moi car je n’en ai pas mais si la jeune demoiselle veut m’en envoyer, c’est avec plaisir que je les garderai et que j’apprendrai à la connaître...
Si elle le souhaite, je pourrai la rencontrer quand je sortirai de prison et peut-être aller boire un verre ou un café.
J’attends avec impatience la 1ère lettre de la jeune demoiselle qui voudra bien correspondre avec moi... Le physique m’importe peu, du moment que c’est une femme charmante...

Je vous embrasse

Pour écrire à Nicolas

Nicolas Plancke
(14474 Bat. B1W cell.110)
Centre pénitentiaire
Route d’Assevant
59603 Maubeuge cedex

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :