13499 articles - 12253 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Bernard Blanchet recherche des correspondantes

Première publication : 12 September 2013

Dernière modification : 24 March 2014

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce. La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. Personne pas sérieuse s’abstenir.

Texte de l'article :

Homme de 47 ans, se retrouvant seul, ayant connu quelques difficultés dans sa vie, et donc très compréhensif, car ce n’est pas parce que nous sommes incarcérés que nous sommes dénués de tous sentiments. Nous sommes des hommes qui avons un coeur comme tout être humain. Et qui plus qu’une personne privée de liberté depuis plusieurs années peut ressentir par un simple courrier de votre part, que vous pourrez lui donner l’espoir et l’impression de vivre à nouveau. Pour ces raisons cet homme aimerait correspondre avec une femme attentive, ouverte et à l’écoute, et désireuse elle aussi de rompre sa solitude, afin de créer d’abord une relation amicale et un climat de confiance. Un courrier de votre part ne vous engage strictement à rien, si ce n’est que perdre un peu de votre temps pour écrire et apporter un peu de réconfort à un étranger.

Pour écrire à Bernard

Bernard Blanchet
(16321 B2 west cell.224)
Centre pénitentiaire
Chemin des Epinettes
02007 Laon cedex