13497 articles - 12253 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Gérard Bondon recherche des correspondantes

Mise en ligne : 11 June 2013

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce. La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. Personne pas sérieuse s’abstenir.

Texte de l'article :

J’ai 54 ans, je m’appelle Gérard, je suis veuf, aucun parloir depuis ma privation de liberté en 2008.
Depuis cette date, je n’ai plus de famille mis à part mes deux fils qui sont étudiants sur Reims dans la Marne, trop loin et trop cher pour venir me voir.
Le fait d’avoir une correspondante m’aménerait un peu de soleil venant de l’extérieur.

Pour écrire à Gérard

Gérard Bondon
Centre de détention "La Sablière"
24150 Mauzac et Grand Castang