13668 articles - 12253 brèves

Collectif Vérité & Justice pour Jamal – Point sur l’enquête [mai 2013]

Mise en ligne : 16 mai 2013

Dernière modification : 18 mai 2013

En savoir plus
Texte de l'article :

Jamal Ghermaoui (Ayr), habitant de la cité du Luth à Gennevilliers, a été tué à l’âge de 23 ans dans sa cellule du mitard de la maison d’arrêt de Nanterre. C’était il y a plus d’un an, en octobre 2011.

 

L’administration pénitentiaire s’était alors empressée de muter les surveillants impliqués et de répandre la thèse du « suicide », alors même que Jamal portait sur son corps les traces d’un tabassage en bonne et due forme.

Bien qu’aucune procédure judiciaire au monde ne puisse ramener Jamal à ses proches, une plainte avec constitution de partie civile a été déposée par la famille.

Plus de 18 mois après la mort de Jamal, l’enquête en est encore à ses débuts.

Un juge d’instruction a été nommé. Il s’est entretenu avec les membres de la famille Ghermaoui, qui lui ont fait part de leurs « recommandations » au sujet de l’enquête.

Le personnel de la prison et les détenus qui sont prêts à témoigner ont été entendus ou le sont par les inspecteurs.

Des détenus font l’objet d’actes avérés d’intimidation de la part d’une partie de l’administration pénitentiaire : envois répétés au mitard, internement en psychiatrie, transfert dans une autre prison (loin de leurs familles), etc.

A l’inverse, certains détenus bénéficient de faveurs et de remises de peine en échange de leur silence.

Du côté du personnel pénitentiaire, des infirmières, des médecins ou de tout fonctionnaire ou détenteur de l’autorité publique, c’est l’omerta qui domine.

Ces personnes se cachent derrière le « droit de resserve » et se disent tenues par le « secret professionnel ».

La véritable loi du silence n’est pas à chercher du côté des habitants des quartiers populaires.

Elle se trouve plutôt chez tous ces fonctionnaires tenus d’obéir à leur hiérarchie. Tenus de se taire et de faire obstruction à une enquête en cours. 

Pour briser cette loi du silence et faire toute la lumière sur le meurtre de Jamal, nous appelons toutes les personnes susceptibles de nous fournir des renseignements utiles à prendre contact avec nous.
 
Collectif Vérité & Justice pour Jamal
 
Contact : justicepourjamal@gmail.com
 
Facebook : Mémoire pour Jamal
 
Etat d’Exception : Jamal Ghermaoui
 
 

 

{mini}