14076 articles - 12260 brèves

Recherches de correspondant(e)s, de soutien...

Établissements liés :

Documents associés :

Type : JPEG

Taille : 17.6 ko

Date : 21-11-2012

Najim Noir de Chazournes recherche des correspondantes

Première publication : 21 novembre 2012

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce. La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. Personne pas sérieuse s’abstenir.

Texte de l'article :

Arrivant sur mes 27 ans, le 15 décembre, je cherche une femme me correspondant pour construire mon avenir...
Je suis auteur-compositeur-interprète, ci-joint une photo de moi lors d’un concert où je suis sur scène... je fais du RAP, lors des concerts de la fête de la musique, dans des MJC, etc.
J’ai une fille, 6 ans, et un garçon, 5 ans, je suis séparé de leur mère. Je suis brun aux yeux marron foncé, je pèse 71 kg et mesure 1m77... je voyage beaucoup, je suis né à Orsay (91), j’ai habité à Marseille et Angoulême...
Je vais sortir en janvier 2014... Je suis prêt à m’installer près de chez ma belle... Je cherche une femme entre 18 et 40 ans, physique indifférent, mais pas trop forte... N’hésitez pas à m’envoyer une photo...

Pour écrire à Najim

Najim Noir de Chazournes
Maison d’arrêt
9 rue Descartes
44316 Nantes

La correspondance est un lien entre l’intérieur et l’extérieur. 
Personne pas sérieuse s’abstenir.

Comment répondre à une annonce

Vous pouvez directement répondre aux annonces publiées sur ce site.

Mise en garde

Les personnes incarcérées n’ont pas Internet et la seule solution pour correspondre est le courrier, en utilisant l’adresse indiquée dans l’annonce.

Il est important de mettre votre adresse dans votre lettre pour la réponse. Cela signifie que votre identité sera connu de votre correspondant.

Si vous souhaitez correspondre de façon anonyme vous pouvez prendre contact avec le courrier de bovet


Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous pouvez à tout moment demander la suppression de votre annonce.

Pour exercer ce droit d’accès vous pouvez écrire à Ban Public :