13668 articles - 12253 brèves

Documents associés :

Dossier de Presse "20 ans ferme"

Type : PDF

Taille : 251.4 ko

Date : 27-02-2012

Type : PNG

Taille : 220.7 ko

Date : 27-02-2012

Lancement de la bande dessinée "20 ans ferme"

Mise en ligne : 27 février 2012

Dernière modification : 28 février 2012

Texte de l'article :

Nicoby et Sylvain Ricard en collaboration avec Futuropolis et Ban Public
décrivent l’univers carcéral au 20ème siècle en bande dessinée.

Le livre

Entre humiliations, bagarres, sévices, séjours répétés au mitard, absence d’intimité, gardiens obtus, fonctionnaires humanistes, visiteuses et aumôniers idéalistes et loi du plus fort, « 20 ans ferme » raconte avec force la vie quotidienne d’un taulard en France dans les années 80 et 90.
Basé sur le témoignage d’un ancien prisonnier, Sylvain Ricard et Nicoby proposent une œuvre qui interpelle sur l’état des prisons en France, leur fonctionnement, leur « psychologie »…

Ce récit est suivi d’un dossier réalisé avec l’association Ban Public, mettant en regard les articles de loi et les principaux événements intervenant dans le livre, tels que les fouilles corporelles, les soins médicaux ou encore l’accès à l’éducation.

1985. Après avoir participé à un braquage, Milan est arrêté par la police et incarcéré. C’est le début pour lui d’une longue descente aux enfers.

Milan supporte mal la promiscuité, l’entassement, la sensation d’être parqué et traité comme une bête qu’on mène à l’abattoir. Contestant systématiquement les pratiques souvent arbitraires du monde carcéral, par les seuls outils dont il dispose (révoltes et bagarres), il est devenu un familier des quartiers disciplinaires. Et dès qu’il en sort, aidé par les autres prisonniers, il fomente de nouvelles révoltes pour dénoncer les humiliations des surveillants, les conditions d’hygiène, l’absence d’intimité au parloir …
Sa réputation d’insubordonné grandit, et Milan est constamment conduit d’une prison à l’autre. Alternant transferts et séjours aux quartiers disciplinaires, l’administration pénitentiaire cherche à le « mater ». Malgré son désespoir et celui de sa fiancée, Milan maintient le cap : dénoncer l’indignité et l’inhumanité des prisons françaises, avec les moyens dont il dispose.
Malgré ce parcours chaotique, il rencontre des personnes qui vont transformer sa vie et son regard sur le monde : des visiteuses de prison, des hommes d’Eglise (rabbins, aumôniers), des libres penseurs, un directeur de prison, et des prisonniers, frères d’âme.
L’espoir réside dans l’humanité, dans son humanité. Ce récit sans concessions, laisse la place à un monde différent, plus beau, plus humain.

Ce message s’adresse à celles et ceux qui sont incarcérées, à leurs proches, aux magistrat(e)s qui condamnent, aux fonctionnaires qui chaque jour franchissent les portes de prison à tout citoyen libre qui ne sait pas ce que les murs des prisons cachent.
Rien ne serait pire que de ne pas que regarder la réalité en face et de ne pas oser changer ce système qui détruit les êtres humain.

Nous vous appelons à non seulement réformer ce système mais aussi à avoir une attitude humaine, et dépassionnée quant à ce combat à mener.
La violence ne cessera pas par les peines d’incarcération mais par l’amour que chaque homme prodiguera à son prochain. L’amour est la seule voie possible du bonheur.

La rédaction de Ban Public
Mars 2012

Pour soutenir Ban Public, pensez à acheter une BD "20 ans ferme" en avant première : http://prison.eu.org/spip.php?article13936


Quelques dates et références sur les auteurs :

Sylvain Ricard a 42 ans. Il est né en région parisienne et vit à Paris.

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en biologie moléculaire, il a longtemps travaillé dans la recherche médicale appliquée à la génétique humaine, avant de se consacrer exclusivement à l’écriture de bandes dessinées.

2002 : Banquise, avec Christophe Gaultier (Soleil).
2003 : Kuklos, avec Christophe Gaultier (Soleil).
2004 : Clichés de Beyrouth 1990, avec son frère au scénario (Les Humanoïdes Associés). Le Cirque aléatoire, avec Gaultier (3 tomes, Éditions Treize Étrange).
2006 : Guerres civiles, écrit avec Jean David Morvan et au dessin… Gaultier ! (2 tomes, Futuropolis).
Les Rêves de Milton, avec Frédéric Féjard et Maël au dessin (2 tomes, Dupuis).
2007 : Fille de rien avec Arnü West, Les Boules vitales avec Charles Masson (Futuropolis). Dans la colonie pénitentiaire, avec Maël (Delcourt).
2009 : À la folie, avec James (Futuropolis).
2011 : La Mort dans l’âme, avec Isaac Wens (Futuropolis).
Stalingrad Khronika, avec Franck Bourgeron (Dupuis).

Nicoby a 36 ans. Il est né à Rennes et vit en Bretagne.

Il s’est d’abord fait connaître avec la série Les Zélus, scénarisée par Féru, et a illustré de nombreux livres jeunesse (Rageot).

2003 : sous le pseudonyme de Korkydü, il dessine La Voix, texte de Pascal Bertho (2 tomes, Vents d’Ouest).
2005 : Patte de velours, avec Pascal Bertho (Delcourt).
2006 : Chronique Layette et Excursion Coréenne (6 Pieds Sous Terre).
2008 : Les Ensembles contraires, avec Kris et Eric T. (2 tomes, Futuropolis).
2010 : Mes années bêtes et méchantes, avec Joub et Daniel (Drugstore).
À Ouessant, dans les choux (6 Pieds Sous Terre).

Informations techniques :

20 ans Ferme
Récit de Sylvain Ricard
Dessin et couleurs de Nicoby
Récit complet

104 pages en couleurs
Livre broché
Format : 22 x 30 cm
Imprimé sur couché Munken Print 115g.

Parution : 8 mars 2012
Prix : 17 euros
EAN : 978-2-7548-0586-5

Relations médias : 
Évelyne Colas evelyne.colas@futuropolis.fr
assistée d’Élise Rouyer elise.rouyer@futuropolis.fr

Futuropolis
132, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
www.futuropolis.fr

{mini}