13668 articles - 12253 brèves

Documents associés :

Type : JPEG

Taille : 24.9 ko

Date : 14-01-2012

Lecuyer Yannick - La perpétuité perpétuelle

réflexions sur la réclusion criminelle à perpétuité

Mise en ligne : 14 janvier 2012

Texte de l'article :

Depuis l’aboliyion de la peine de mort en 1981, la réclusion criminelle à perpétuité s’est globalement imposée comme une peine de substitution socialement acceptable tant pour l’opinion publique que dans les prétoires et les salles de délibéré des cours d’assises. Cette peine particulière qui semble aujourd’hui acquise et qui s’enracine de plus en plus dans l’ordonnacement juridique soulève néanmoins de nombreuses difficultés qu’il s’agisse de ses fondements, de son prononcé, de son exécution, de son effectivité et surtout de son efficacité.
Le présent ouvrage entend embrasser l’ensemble des aspects de la réclusion criminelle à perpétuité. Il s’adresse à un public élargi car s vocation essentielle est de sortir du strict débat universitaire tout en en conservant les qualités intrinsèques.

Ouvrage dirigé par Yannick Lécuyer, avec la participation de Anne-Marie Baudon, Magali Bodon-Bruzel, Jean-Pierre Chantecaille, Anne Gillet et Emilie Cuq, Martine Herzog-Evans, Loïc Lechon, Catherine Marie, Jean Pradel, Samuel Frédéric Servière et Gabriel Odier, Pierre-Victor Tournier, Dirk van Zyl Smit.

 

{mini}
Évènements associés
  • 2 mars.
    13h30 à 18h00
    Caen
    Mémorial de Caen
    - Journée d’étude : La perpétuité perpétuelle

    Journée organisée en partenariat avec le Centre Jean Bodin, Faculté de droit, d’économie et de Gestion d’Angers, l’Institut pour le droit des libertés et le Redstar Cinéma. Depuis l’abolition de la peine de mort en 1981, la réclusion criminelle à perpétuité s’est globalement imposée comme une peine de substitution socialement acceptable tant pour l’opinion publique que dans les prétoires et les salles de délibéré des Cours d’assises. Cette peine particulière qui semble aujourd’hui acquise et qui s’enracine de plus en plus dans l’ordonnancement juridique soulève néanmoins de nombreuses difficultés qu’il s’agisse de ses fondements, de son prononcé, de son exécution, son effectivité et surtout de son efficacité.

    Cette journée d’étude fait suite à la publication d’un ouvrage collectif et pluridisciplinaire en janvier 2012. Elle s’adresse bien évidemment aux universitaires et aux praticiens du droit mais aussi à toutes les personnes qui s’intéressent au sens et à la notion de peine.

    Programme de la journée : 13h30 Mot de bienvenue de Stéphane Grimaldi, Directeur Propos introductif par Yannick Lécuyer, Maître de conférences HDR à l’Université d’Angers

    13h45 Projection d’un extrait du film Or, les murs réalisé par Julien Salé et produit Redstar Cinéma, 2009

    14h00 Table ronde Sous la direction de Karel Vasak, Ancien Conseiller juridique de l’UNESCO et Directeur de la Division des droits de l’homme et de la paix Anne Gillet, Référendaire à la Cour européenne des droits de l’homme Catherine Marie, Professeur de droit privé et de science criminelle à l’Université de La Rochelle Samuel Frédéric Servière, Chercheur à la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques

    15h30 Débat

    16h00 Pause

    16h30 Table ronde Sous la présidence d’Ariane Weben, Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Barreau de Caen

    Anne-Marie Baudon, Magistrat honoraire, ancien Président de la Cour d’assises de Charente-Maritime Magali Bodon-Bruzel, Médecin-psychiatre, Chef du SMPR de la Maison d’arrêt de Fresnes Jean-Pierre Chantecaille, Avocat au Barreau de La Rochelle-Rochefort, Ancien Bâtonnier Loïc Lechon, Conseiller d’insertion et de probation au SPIP de Charente-Maritime

    17h00 Débats

    17h30 Clôture

    Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Sous réserve de modification / annulation.