14142 articles - 12260 brèves

Emgann : Communiqué de presse / kemennadenn

Mise en ligne : 30 October 2002

Texte de l'article :

Emgann
BP 70215
22202 Gwengamp cedex

Concernant les sept militants indépendantistes bretons incarcérés en région parisienne, nous demandons leur libération immédiate, faute de quoi un statut spécial de prisonnier politique doit leur être accordé et appliqué.

Un statut spécial de prisonniers politiques c’est :
- la levée de l’interdiction de communiquer entre eux ainsi qu’avec leurs co-mis en examen actuellement en liberté conditionnelle.
- leur regroupement et le droit pour eux de participer à des activités en relation avec leur engagement politique et avec l’aspect politique de leur incarcération.
- un aménagement de leurs parloirs compte tenu de l’éloignement de la cellule familiale ou à défaut leur rapatriement, chez eux, en Bretagne.

3 ans de détention sans aucun jugement : une nouvelle fois la France sera condamnée par les instances judiciaires européennes et internationales.

Pour Emgann
Le porte-parole
Eric Bainvel

Setu savboent Emgann diwar-benn ar seizh stourmer Breizhad toullbac’het e Pariz. Goulenn a reomp groñs e vefent dieubet diouzhtu, a-hent-all e tleont kaout ur statud prizoniad politikel.

Ur statud prizoniad politikel a dalvez :
- e vefe paouezet gant an nann-eskemmoù etrezo hag ar re bet bac’het ha dieub dindan diviz er mare-mañ.
- e vefent strollet hag e c’hallfent kemer perzh e kement obererezh a denn eus o c’hredennoù politikel, liammet gant a fed ez eo politikel o frizonadur.
- e vefe cheñchet mont en-dro ar salioù da gomz, o c’houzout emañ o familhoù o chom pell. Ma n’eus ket ku e tleont bezañ adkaset da Vreizh.
Bac’het int dibaoe tri bloaz, ha n’eus bet prosez ebet betek-henn : anat eo e vo kondaonet c’hoazh ar stad-c’hall gant ensavadurioù barn Europa ha reoù ar bed.

EMGANN : mouvement de la gauche indépendantiste