13680 articles - 12253 brèves
> Médiathèque

Lucas

Mise en ligne : 1er septembre 2010

Dernière modification : 29 octobre 2011

Auteurs :
  • Geôle
Informations complémentaires :
Claude

Né en 1943, Claude Lucas passe son enfance à Saint-Malo. Une adolescence perturbée lui vaut de devenir un spécialiste précoce de l’enfermement, statut dont il rend compte avec un rare bonheur dans Suerte, l’exclusion volontaire (Plon, Terre Humaine), un premier ouvrage onirique rêvé par 40° à l’ombre dans les prisons d’Espagne. (Il peut être avisé de signaler que le héros se voit décerner le prix France Culture pour ce cauchemar littéraire.)

Après quelques années de convalescence, le héros, toujours lui, écrit Chemin des Fleurs (Flammarion), nouvelles où les symptômes de la maladie qui le mine (doute existentiel) sont désormais clairement identifiables, suivi d’Amor mío (Jacqueline Chambon/Actes Sud), correspondance carcérale à sa femme produisant sur un lecteur non averti un curieux effet de réel.

Claude Lucas se fait par la suite interner sur l’île d’Ouessant qui sert notamment de cadre à l’inaction de Ti kreiz, son dernier opus (P.O.L), dont un critique inspiré ne craindra pas de dire qu’« avec ce kouign-roman nous en avons pour notre argent » (Magazine littéraire n° 499).

On peut ajouter à ce synopsis, pour l’étoffer un peu, que le héros écrit régulièrement pour France Culture des pièces radiophoniques bizarrement cohérentes, textes témoignant s’il en était besoin de la vertu thérapeutique des ondes hertziennes.

Source : France Culture - Fictions

{mini}