14123 articles - 12260 brèves

Le Ministère annonce la fermeture de 45 prisons

Mise en ligne : 3 August 2010

En savoir plus
Texte de l'article :

La ministre de la Justice a arrêté la liste définitive des 45 établissements pénitentiaires qui fermeront.

La CGT Pénitentiaire dénonce ces choix arbitraires, unilatéraux, sans aucune concertation avec les organisations syndicales.

Si tout le monde s’offusque, à juste titre, de la vétusté de certaines prisons, la CGT Pénitentiaire dénonce la conception de ces nouveaux établissements : centralisation - taille inhumaine - privatisation !

En effet, la capacité d’accueil des nouvelles prisons privées sera au maximum de 700 places au détriment de plusieurs petits établissements.

La CGT Pénitentiaire revendique des établissements à taille humaine (200 places maximum) pour un réel travail pluridisciplinaire axé sur la réinsertion et la prévention de la récidive.

La CGT Pénitentiaire s’offusque du mépris de notre administration pour son personnel.

En effet, le choix des nouvelles implantations n’a pas été communiquée aux organisations syndicales.

Or, nous savons déjà que les personnels et leur famille seront délocalisées.

A quel prix et avec quelles conséquences ?

Que deviendra la notion de maintien des liens familiaux pour les détenus et leurs proches ?

La CGT Pénitentiaire ne désarmera jamais, défendra toujours un service public de qualité et de proximité.

La CGT Pénitentiaire luttera sans cesse pour la défense et l’amélioration des conditions de travail et de vie des personnels.

Aussi, la CGT Pénitentiaire appelle à la résistance unie des agents et des élus locaux.

Montreuil, le 27 juillet 2010