14142 articles - 12260 brèves

Ministère de la Justice

Courrier adressé par M. Lathoud, nouveau directeur de l’administration pénitentiaire française, à ses personnels

Mise en ligne : 2 March 2010

Texte de l'article :

En ces premiers jours de l’année 2010, c’est pour moi un grand honneur, grâce à la confiance du Gouvernement et au soutien du garde des Sceaux, Madame Alliot-Marie, d’être nommé à la direction de l’administration pénitentiaire, dont l’importance de la mission est reconnue par les plus hautes autorités de l’Etat.

Magistrat du ministère public depuis 1973, ayant successivement servi dans cinq tribunaux de grande instance et trois cours d’appel, j’ai eu la chance de travailler souvent sur le terrain avec des acteurs de l’administration pénitentiaire, valeureux et courageux, ayant un sens de l’humanité et de la solidarité qui m’ont personnellement touché. Je suis donc heureux de pouvoir poursuivre avec vous, responsables de direction, personnels de surveillance, conseillers d’insertion et de probation, personnels administratifs et techniques, le travail considérable effectué, depuis des années, par mes prédécesseurs : je pense, bien sûr, au très fort engagement du préfet Claude d’Harcourt, mais aussi aux directeurs, qui, depuis la Libération, ont succédé à Paul Amor…

Le vote récent de la Loi pénitentiaire, l’entrée en service d’une grande partie des constructions issues de la LOPJ de 2002, la réforme des SPIP, la nécessité de préciser les caractéristiques des nouveaux établissements du futur programme immobilier, font de l’année 2010 une année charnière dans le processus de réforme de l’administration pénitentiaire et de l’amélioration de vos conditions de travail. Pour ce faire, nous poursuivrons la modernisation de notre administration en renforçant encore la qualité de nos performances dans la gestion financière et administrative. Nous devons continuer ensemble la mise en œuvre concrète et effective de la Loi pénitentiaire, qui a consacré dans le droit interne de notre pays, les Règles pénitentiaires européennes adoptées par le Conseil de l’Europe. Une lutte plus efficace contre toutes les formes inacceptables de violence en détention est indispensable. La prévention de la récidive est également l’un de nos objectifs prioritaires.

Tout cela ne sera possible qu’avec le concours de tous les personnels de l’administration pénitentiaire, mais aussi le soutien de nos multiples interlocuteurs privés, des autres services de l’Etat, des magistrats, des collectivités locales et des associations…

Je mesure l’importance de la qualité d’un dialogue social exigeant et confiant avec les organisations syndicales : ainsi l’application concrète des protocoles signés en 2009 doit se poursuivre. Vous pouvez compter sur mon écoute et ma volonté de dialogue. L’ensemble des personnels pénitentiaires doit être persuadé de ma grande estime et de ma sympathie. Je sais l’importance de sa charge de travail et la difficulté de ses tâches quotidiennes : les très graves évènements qui se sont produits il y a quelques jours, à Clairvaux et à Ensisheim en sont encore l’illustration. Vous pouvez être assurés de la considération que je porte à l’exercice de vos missions courageuses et de vos responsabilités d’autorité : elles sont essentielles pour assurer le respect de la sécurité et de la dignité des personnes. De même, l’aménagement des peines et la prévention de la récidive constituent un engagement fort pour nous tous. Je suis persuadé que le travail de valeur effectué par l’ENAP à Agen, pour la formation initiale et continue des personnels, est important pour nous aider à préparer l’avenir et renforcer la qualification professionnelle de tous.

Notre tâche est exigeante mais je sais que je peux compter sur l’investissement considérable de chacun. Je suis totalement engagé à vos côtés, avec la ferme volonté de travailler, avec vous, pour que notre mission de service public soit mieux comprise et respectée : vous êtes des auxiliaires de Justice, cette Justice, qui, avec la dignité et la fraternité, sont des valeurs auxquelles sont profondément attachés nos concitoyens et la République.

A vous et à vos familles, à toute l’administration pénitentiaire, je souhaite une bonne année 2010 !

Jean-Amédée LATHOUD