14126 articles - 12260 brèves

UGSP-CGT Mourir du travail est insupportable et intolérable

Mise en ligne : 30 September 2009

Dernière modification : 30 September 2009

Texte de l'article :

Mourir du travail est insupportable et intolérable.

Le « mal travail » est une spirale infernale dans beaucoup de secteurs professionnels et il se propage à vive allure dans l’administration pénitentiaire où, à ce jour, 16 personnels de surveillance (sur 24000) se sont donnés la mort depuis janvier 2009.

Hier, jeudi 24 septembre 2009, Willy, surveillant à la prison de Fleury, s’est donné la mort. Suite à cette nouvelle dramatique, la CGT pénitentiaire assure à la famille, aux proches et aux collègues de Willy, tout son soutien et sa solidarité.

Si, aujourd’hui, il est difficile de lier tous ces suicides au travail d’autant qu’ils ne se produisent pas sur le lieu du travail, il est par contre inconcevable d’affirmer assurément que la dégradation des conditions de travail n’est pas un déclencheur de ces actes désespérés.

La CGT pénitentiaire revendique la création d’une commission traitant des suicides des personnels pénitentiaires. Elle permettrait une consultation sur le stress au travail et la mise en place d’une prévention efficace contre les drames générés ou accentués par les facteurs de stress lié au travail.

La CGT pénitentiaire considère qu’il y a urgence à agir, tous ensemble, et contre les stratégies d’humiliation et de manque de reconnaissance de l’administration pénitentiaire et pour une réelle amélioration des conditions de travail.

En hommage à Willy, un rassemblement est prévu aujourd’hui, à 13 heures, devant la prison de Fleury-Mérogis.

Montreuil, le 25 septembre 2009

Source : USGT-CGT