14142 articles - 12260 brèves

(2009) Allier : suicide d’un détenu mineur récidiviste à la prison de Moulins

Mise en ligne : 22 March 2009

Texte de l'article :

Allier : suicide d’un détenu mineur récidiviste à la prison de Moulins

Un détenu récidiviste de 17 ans s’est suicidé à la maison d’arrêt de Moulins (Allier), vraisemblablement par pendaison, a-t-on appris samedi de sources judiciaire et policière, dans un contexte de hausse des suicides dans les prisons en France.

"Le corps a été découvert à 03H30" dans la nuit de vendredi à samedi, a précisé la source judiciaire interrogée par l’AFP, ajoutant qu’il s’était "vraisemblablement donné la mort par pendaison" dans sa cellule individuelle.

Le jeune détenu était incarcéré dans le quartier des mineurs depuis quelques jours seulement, en raison d’une révocation de sa peine avec sursis, a-t-on précisé.

"Il a déjà connu l’incarcération plusieurs fois", a ajouté cette source, sans préciser l’affaire au terme de laquelle le mineur avait été condamné.

La direction régionale des services pénitentiaires Rhône-Alpes-Auvergne, jointe par l’AFP, a répondu ne "pas communiquer" au sujet des suicides.

En raison du nombre de suicides commis depuis le début de l’année, l’administration pénitentiaire ne donne plus de détails sur ces cas.

Au cours des quinze premiers jours de l’année 11 détenus ont mis fin à leurs jours selon l’administration pénitentiaire, contre six en janvier 2008.

Un chiffre contesté par l’Observatoire international des prisons (OIP) qui dit avoir répertorié 13 suicides en quinze jours et s’est alarmé d’un taux de suicide en détention "le plus élevé" d’Europe.

L’administration pénitentiaire avait reconnu le 15 janvier que la progression du nombre de suicides en prison constituait une "situation préoccupante", dans un contexte de surpopulation carcérale record dénoncée depuis des mois par syndicats et associations.

Cent quinze détenus se sont suicidés en 2008, un chiffre en augmentation par rapport à 2007 et 2006, selon le bilan de l’administration pénitentiaire, qui ne précise pas la part des mineurs parmi ces suicidés.

Certains cas avaient fait cependant grand bruit en 2008, comme celui d’un mineur suicidé dans l’établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Meyzieu (Rhône) en février ou celui d’un adolescent de 16 ans en octobre à Metz.

Le Sénat a adopté la semaine dernière la réforme pénitentiaire, qui vise à mettre les prisons françaises en conformité vec les normes européennes.

 Source : NordNet