14126 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Communique_UGSP_suicide

Type : RTF

Taille : 893.2 kb

Date : 5-01-2009

M.A. Rennes : Agressions, évasions, suicide... !

Mise en ligne : 6 January 2009

Texte de l'article :

UGSP-CGT
56, Boulevard Jacques Cartier
BP 3106
35031 RENNES Cédex
Tel : 02/99/22/23/88
E-Mail : ugsp@cgt.fr
Site internet : www.ugsp-cgt.org

 AGRESSIONS, EVASIONS, SUICIDE... !
MAISON D’ARRET DE RENNES

Les semaines se suivent et les évènements tragiques se succèdent à la maison d’arrêt de RENNES.

Après plusieurs agressions sur personnels et une évasion en fin d’année 2008, l’année 2009 débute par le suicide d’un détenu qui a été découvert pendu dans sa cellule dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 janvier 2009.

Cela fait beaucoup en très peu de temps dans cet établissement ou la surpopulation pénale et le manque de personnels de tout corps sont au cœur des difficultés rencontrées.

Même si le risque zéro n’existe pas, que cela soit en matière d’agression, d’évasion ou bien encore de suicide, la CGT-pénitentiaire s’interroge sur l’immobilisme de l’administration face à de tels évènements.

Preuve s’il le fallait encore, les instructions DATI en date du 17 septembre 2008 n’ont aucun effet sur la prévention des suicides. La multiplication des rondes à l’œilleton accroît la surcharge de travail des agents mais n’empêche pas un détenu de passer à l’acte !

Les conditions de vie et de travail des personnels sont de plus en plus difficiles et l’impacte psychologique sur les agents face à de tels évènements est important.

La CGT-pénitentiaire n’aura de cesse de dénoncer les conditions de travail indignent dans lesquelles se trouvent les personnels ainsi que des conditions de détention difficiles des détenus qui engendrent de la violence aussi bien à l’encontre des personnels que sur eux-mêmes.

Le bureau local CGT-pénitentiaire