13668 articles - 12253 brèves

Les transferts et affectations de personnes incarcérées

Documents associés :

ce_assemblee_14_12_2007_290730

Type : PDF

Taille : 141.9 ko

Date : 26-07-2016

CAA_Paris_19_12_2005_05PA00868

Type : PDF

Taille : 87.8 ko

Date : 5-09-2016

CE Assemblée, 14 décembre 2007, req. n°290730 (Pourvoi de CAA Paris, 19/12/2005, n°05PA00868 et appel de TA Paris, 20/12/2004, n°0412900)

Illégalité du transfert d’un condamné d’un établissement pour peine à une maison d’arrêt

Première publication : 14 décembre 2007

Dernière modification : 5 septembre

Texte de l'article :

Dans cette arrêt, le Conseil d’Etat explicite les critères d’un recours pour excès de pouvoir contre un transfèrement. Il indique ainsi qu’il convient d’apprécier la nature et l’importance des effets du transfert sur la situation du détenu : "Considérant que, pour déterminer si une décision relative à un changement d’affectation d’un détenu d’un établissement pénitentiaire à un autre constitue un acte susceptible de recours pour excès de pouvoir, il y a lieu d’apprécier sa nature et l’importance de ses effets sur la situation des détenus ; qu’en se fondant exclusivement sur l’existence et le contenu des dispositions législatives et réglementaires précitées relatives aux changements d’affectation des détenus, pour en déduire, sans s’attacher à en apprécier la nature et les effets, qu’une telle mesure peut être contestée par la voie du recours pour excès de pouvoir, la cour administrative d’appel de Paris a entaché son arrêt d’une erreur de droit."

{mini}
Lire également :